Les nanotubes de graphène changent l'utilisation d'écrans tactiles pour les prothèses de main

fr de

La présence de nanotubes de graphène TUBALL d'OCSiAl dans des doigtiers en silicones électroconducteurs a permis à des jeunes scientifiques de Motorica de fabriquer des mains prothétiques fonctionnelles capables d'interagir avec des écrans tactiles. Le coût des cyberprothèses dotées de telles fonctions est de 10 à 15 fois inférieur à celui des solutions les plus comparables dont le prix peut atteindre USD 30 000.

<< Retour
29/07/2021 | Communiqué
  • Graphene nanotubes prosthetic hands 01 - Source OCSiAl

Aujourd'hui, plus de 1,5 million de personnes qui sont privées de leur mains vivent sur la planète. Selon l'Organisation mondiale de la santé, seule 1 personne sans main sur dix dans le monde reçoit les prothèses nécessaires, et dans les pays en développement, ce chiffre n'atteint que 5 % de toutes les personnes concernées. "Une prothèse ne devrait pas être un produit médical coûteux fabriqué à petite échelle, mais devrait plutôt devenir un dispositif électronique portable abordable, Nous ne nous limitons pas à rétablir la main : nous étendons sa fonctionalité", explique Vasiliy Khlebnikov, cofondateur et directeur du développement de Motorica, une entreprise russe qui développe et fabrique des "cyber-mains" fonctionnelles.

Parmi les produits innovants de l'entreprise, on trouve une prothèse de main permettant d'utiliser des écrans tactiles. Cette fonction a été rendue possible grâce à des bouts de doigts en silicone conducteur d'électricité contenant les nanotubes de graphène TUBALL d'OCSiAl, qui peuvent transmettre les courants électriques du corps humain. Les doigtiers sont en cours d'installation sur des prothèses corporelles et bioniques dans leur configuration de base. La technologie est efficace pour tous les types d'écrans tactiles modernes.

"Il existe aujourd'hui sur le marché des technologies plus sophistiquées et plus coûteuses, développées pour les prothèses bioniques, où le courant électrique est généré à l'aide de circuits électroniques internes et envoyé à un bout de doigt. Nous utilisons du silicone électroconducteur, qui résout ce problème sans source de courant supplémentaire. À la demande d'un client, nous pouvons fabriquer un doigtier avec une fonction d'écran tactile pour tous les doigts de la prothèse, mais l'index ou l'auriculaire suffit généralement", a déclaré Ilya Chekh, cofondateur et directeur général de Motorica.

Le champ d'application des nanotubes de graphène s'élargit davantage. Flexibles et ultra-résistants, les nanotubes de graphène ressemblent par leur forme à un long cheveu humain, mais ils sont 50 000 fois plus fins qu'un cheveu. En raison de cette morphologie et de ces caractéristiques uniques, les nanotubes de graphène confèrent une nouvelle combinaison de propriétés aux matériaux. Outre les silicones, ils sont utilisés dans des dizaines d'autres polymères et sources de courant électrochimique.

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

OCSiAl-Handball Red boys  Youth team -Konstantin Notman Patrick Reder-Source Olivier Minaire
22/09/2021 Communiqué

OCSiAl soutient les équipes de jeunes des Handball Red Boys...

OCSiAl, le plus grand fabricant mondial de nanotubes de graphène, basé au Luxe...

OCSiAl
Graphene nanotubes prosthetic hands 01 - Source OCSiAl
29/07/2021 Communiqué

Les nanotubes de graphène changent l'utilisation d'écrans ...

La présence de nanotubes de graphène TUBALL d'OCSiAl dans des doigtiers en sil...

OCSiAl
OCSiAl - Graphetron 50 facility (002)
27/07/2021 Partenariat

Daikin Industries entre au capital d'OCSiAl

Le géant japonais Daikin Industries est devenu actionnaire du plus grand produc...

OCSiAl

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus