Visite du ministre des Classes moyennes

fr

Hanin, spécialiste en miroiterie et façonnage du verre depuis plus de 100 ans dans la province de Luxembourg, a présenté son nouvel atelier dans la zone d’activités artisanales de Grass ce mercredi 26 janvier auprès de Lex DELLES, Minsitre des classes moyennes accompagné de Gilles Scholtus, chargé de la direction générale des classes moyennes -  Michel Reckinger, président de l’UEL et  Romain Schmit – secrétaire général de la fédération des Artisants.

<< Retour
31/01/2022 | Communiqué
  • Hanin1

Créée en 1905 en Belgique, l’entreprise familiale est reconnue pour son savoir-faire dans le travail du verre. En 1992, l’entreprise est reprise par les dirigeants actuels Denis et Mathilde Rutot. Ils étendent leurs compétences à la menuiserie PVC, aluminium et acier pour proposer une réponse complète à sa clientèle désireuse d’avoir de belles fenêtres performantes au niveau énergétique, tout en préservant le style architectural des bâtiments anciens.

Implantée à Marche-en-Famenne, Namur et à Doha au Qatar, Hanin avait également repris un atelier près d'Arlon : Le Comptoir des Glaces. En 2018, alors que la zone d’activités économiques de Grass se développe à quelques KM de leurs installations arlonaises devenues obsolètes, Denis et Mathilde Rutot voient l'occasion de construire un nouvel établissement plus adapté aux techniques nouvelles et ainsi être plus proche de leur clientèle qui est majoritairement luxembourgeoise. Dans ces nouveaux locaux de 650 m2 à Grass, où travaillent neuf personnes, un vaste espace est consacré aux bureaux, car le travail du verre notamment est complexe et très exigeant. « Chaque dossier représente des heures de réflexion et de travail », explique Denis Rutot.

Parce que l'entrepreneuriat est une aventure et que les équipes de Hanin carburent à la passion, il a semblé tout naturel à Mathilde et Denis Rutot d'inviter en même temps que Monsieur DELLES, ce 25/01 Michel Reckinger et  Romain Schmit de la fédération des Artisants.

Lors de la visite, nous nous sommes aperçus que nous partagions tous les mêmes valeurs de l’authenticité et de la haute valeur ajoutée du travail artisanal « Made in Luxembourg ».

Ensemble, ils ont «BRISÉ LA GLACE» au sens propre en brisant un vitrage, mais aussi au sens figuré. En effet, ce jeu de mot a toute sa place après des mois de repli sur soi en raison de la pandémie, mais aussi avec notre activité qui est essentiellement basée sur le remplacement de vitres brisées…

Des artisans solutionneurs

Hanin apporte des solutions à l'architecture d'un bâtiment, en tenant compte des diverses contraintes, qu'elles soient techniques ou esthétiques : « Nous sommes des artisans solutionneurs », souligne Mathilde Rutot. Dans le cadre de la restauration d'un bâtiment ancien de caractère, par exemple, Hanin reproduira à l'identique et dans le détail l'esthétique d'une fenêtre d'époque, tout en répondant aux normes techniques actuelles, notamment en termes d'isolation.« Ancienne ou moderne, nous réalisons une fenêtre qui habille la maison.»

Les artisans de Hanin sont aussi bien capables de restaurer des vitraux anciens dans les règles de l'art, que de réaliser un équipement de haute sécurité en acier pour un distributeur bancaire. Ou encore de faire ressortir l'âme d'une porte en fer ancienne, recouverte par des couches de peintures accumulées au fil des années. Hanin répond ainsi à des demandes variées en vitrerie : du changement d'urgence de la vitrine brisée d'un magasin, à la réalisation d'une crédence de cuisine imprimée ou d'un simple carreau.  Attachée à l'approche artisanale, Hanin n'a pas voulu céder aux sirènes de l'automatisation à outrance, afin d'apporter des solutions sur-mesure à ses clients, professionnels ou particuliers.

Hanin saisit l’opportunité et exporte son savoir faire « Made in Luxembourg » au Qatar

Aujourd’hui, la société emploie une quarantaine de personnes réparties sur quatre sites : deux en Belgique, un au Luxembourg et un au Moyen Orient, au Qatar. C’est lors d’une mission économique en 2009 que l’idée d’avoir un bureau permanent à Doha est venue.

« Nous avons réalisé que le Qatar avait des besoins en fenêtres adaptées pour se protéger, non pas du froid comme ici, mais de la chaleur et des tempêtes de sable. ». En 2019, en collaboration avec l'entreprise luxembourgeoise Ost Fenster, spécialisée en menuiserie bois, Hanin y a mis au point un châssis bois et aluminium pour un client qui souhaitait une fenêtre à l'esthétique classique. Cette collaboration a été et fructueuse puisqu’elle a permis de remporter un marché conséquent à Doha. Cette commande prouve que lorsque des PME mettent leurs forces en commun, on arrive à réaliser de belles choses…

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

Ugné (002)
08/12/2022 Carrières

Recrutement de Me Ugné DAVAINYTE

L’étude DSM Avocats à la Cour a le plaisir d’accueillir Me Ugné DAVAINYTE...

DSM
1647261995843
08/12/2022 Communiqué

IQ-EQ UK Regulatory Compliance business expands with the acq...

Global Investor Services Group IQ-EQ expands its UK based regulatory compliance ...

IQ-EQ
980x250 transparent logo Mourant (002)

Mourant acquires Luxembourg legal and governance services bu...

Professional services firm, Mourant, has announced its intention to acquire a Lu...

Lexfield
Autopolis racheteunepartiedesactivitesAutodis

Autopolis acquiert une partie des activités de Autodis

Ce mercredi 7 décembre 2022, Autopolis via son propriétaire Van Mossel Automot...

Autopolis
pascal-morosini-ihub
07/12/2022 Communiqué

Les acteurs de la place financière mutualisent leur process...

Banque Internationale à Luxembourg, Spuerkeess et Banque de Luxembourg, rejoign...

i-Hub
Boss Mining restart
06/12/2022 Communiqué

ERG et Gécamines relancent les opérations à Boss Mining e...

Le redémarrage progressif de Boss Mining commencera par le traitement des rejet...

Eurasian Resources Group

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus