Deloitte - Les fonctions d’évaluation pour les AIFM

fr en de

Défis et répercussions pour 2015

<< Retour
  • Panel ValuationConf 10

    de gauche à droite : Joachim Heukmes, Director Corporate Finance, Deloitte Luxembourg and speaker at the conference; Simon Powell, Director of Compliance and Risk Management, Advent International; Antonio Thomas, Partner, ManagementPlus; Alexandre Dumont, Chief Officer, BIL Manage Invest; Pierre Masset, Partner Corporate Finance, Deloitte Luxembourg moderating the panel discussion; Jérôme Wittamer, Head of Investment Management, Genii Capital

La valorisation de ces actifs nécessite des compétences techniques approfondies et le recours au jugement professionnel. L’exercice de jugement professionnel introduit un certain niveau de subjectivité dans le processus de valorisation qui peut mener à des biais en l’absence d’un environnement de contrôle fort. Dans ce contexte, la directive AIFM impose des lignes directrices pour promouvoir les bonnes pratiques dans les processus de valorisation notamment au niveau de la ségrégation des tâches et de la gestion des conflits d’intérêts

Pierre Masset, Corporate Finance Partner à Deloitte Luxembourg

Le 10 février 2015, la conférence sur la valorisation pour les AIFM de Deloitte Luxembourg a rassemblé 150 gestionnaires de fonds alternatifs et experts du secteur, confirmant ainsi l’intérêt que ceux-ci portent à ce domaine au Luxembourg. Cet événement, organisé pour la deuxième fois, s’inscrit dans le cadre du cycle de conférences sur la valorisation organisé par Deloitte en 2015, qui couvre divers sujets et défis ayant une incidence sur la valorisation et la gestion des risques.

Dans le cadre de la directive AIFM, les gestionnaires de fonds doivent revoir leur processus de valorisation. La valorisation d’actifs alternatifs tels que les investissements « private equity » ou les investissements immobiliers est délicate. Ces actifs étant généralement non cotés et illiquides, il n’est pas possible de les évaluer sur base de prix de marché observables. En outre, l’utilisation de structures de détention complexes dans lesquelles sont logées les effets de levier et des instruments hybrides visant à optimiser les rendements, vient également compliquer la valorisation de ces produits.  « La valorisation de ces actifs nécessite des compétences techniques approfondies et le recours au jugement professionnel. L’exercice de jugement professionnel introduit un certain niveau de subjectivité dans le processus de valorisation qui peut mener à des biais en l’absence d’un environnement de contrôle fort. Dans ce contexte, la directive AIFM impose des lignes directrices pour promouvoir les bonnes pratiques dans les processus de valorisation notamment au niveau de la ségrégation des tâches et de la gestion des conflits d’intérêts. », explique Pierre Masset, Corporate Finance Partner à Deloitte Luxembourg.

Lors de la conférence, Joachim Heukmes, Directeur du département corporate finance de Deloitte a présenté les différentes alternatives possibles pour les AIFM pour atteindre les nouveaux standards de gouvernance exigés par la directive ainsi que, notamment :

  • Déléguer la fonction d’évaluation à un tiers
  • Assurer les valorisations en interne et garantir l’indépendance entre la fonction de valorisation et la fonction de gestion de portefeuille
  • Assurer les valorisations en interne tout en faisant appel à l’aide d’un tiers pour des questions spécifiques (p. ex. : assistance à la définition du processus de valorisation et de la politique de valorisation, mise en place de modèles d’évaluation, collecte et retraitement de données de marché, revue indépendantes de valorisations, etc.)

Outre l’échange de points de vue sur ce sujet faisant débat, les intervenants ainsi qu’un panel d’experts du secteur ont échangé leurs expériences pratiques, en vue d’apporter des réponses aux questions essentielles auxquelles les AIFM sont confrontés lors de la mise en place de nouveaux processus de valorisation.
Parmi les membres du panel figuraient :

  • Le modérateur - Pierre Masset, Partner en charge du service corporate finance de Deloitte Luxembourg
  • Alexandre Dumont, PDG, BIL Manage Invest
  • Simon Powell, Directeur de la conformité pour l’Europe de Advent International
  • Antonio Thomas, Partner, ManagementPlus
  • Jérôme Wittamer, Chef du service de gestion des investissements, Genii Capital

Plus d’informations sur la conférence intitulée Valorisation pour les AIFM ainsi que sur le cycle de conférences de Deloitte Luxembourg 2015 sont disponibles sur le site internet de Deloitte : http://www2.deloitte.com/lu/valuation

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

Boss Mining restart
06/12/2022 Communiqué

ERG et Gécamines relancent les opérations à Boss Mining e...

Le redémarrage progressif de Boss Mining commencera par le traitement des rejet...

Eurasian Resources Group
Raphaël Charlier HD Press
06/12/2022 Communiqué

PSF shows resilience and continued stabilization in Luxembou...

New Deloitte report confirms stabilization of the number of Professionals of the...

Deloitte
20221205 BIL NGO day2

50.000€ de dons à la Journée des Associations de la BIL

Ce lundi 5 décembre, la BIL a fait un don de 50,000 euros à dix associations l...

BIL
LidlEco4

Lidl ouvrira deux nouveaux magasins en décembre, à Dudelan...

La chaîne de supermarchés Lidl poursuit son expansion au Grand-Duché et annon...

Lidl
marsh9653
05/12/2022 Communiqué

Les risques climatiques peuvent affecter la viabilité à lo...

Selon un nouveau document publié récemment par Marsh, premier courtier mondial...

marsh
ACL
05/12/2022 Communiqué

Hybride ou électrique, quel véhicule me correspond?

L’Automobile Club du Luxembourg organise une conférence publique autour des v...

ACL

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus