Selon une étude EY, plus de la moitié des entreprises hésitent à investir dans la 5G

fr de

52% des entreprises ne sont pas convaincues par leur capacité à mettre en place l’Internet des Objets (IdO) basé sur la 5G.

<< Retour
06/04/2020 | Communiqué
  • 2016 01 13 EY-PG-2

15% des entreprises investissent actuellement dans la 5G, pourcentage qui devrait atteindre 69% en trois ans. Cependant, moins de la moitié (48%) sont confiants dans leur capacité à assurer une transition vers l’IdO axé sur la 5G, avec 74% indiquant qu’ils auraient besoin de repenser leur modèle opérationnel pour l’implémenter. C’est ce que révèle une nouvelle étude sur les opportunités 5G intitulée « Maximizing the 5G opportunity for enterprise » réalisée par EY auprès de plus de 1000 entreprises à l’échelle mondiale.

L’étude indique que la plupart des entreprises (74%) sont convaincues que la 5G fera partie intégrante du tissu de leur activité au cours des cinq prochaines années. Cependant, parmi celles investissant actuellement dans la 5G, 67% se lancent dans des phases de test ou sont en discussion avec leurs fournisseurs, plutôt que de basculer vers la phase opérationnelle.

Cette prudence s’explique pour plusieurs raisons majeures, comme par exemple un manque de connaissance lié aux cas d’utilisation (75%) et à la perception de la 5G comme une évolution progressive de la 4G (69%). De plus, les entreprises sondées mentionnent l’intégration des technologies existantes comme la principale barrière à l’adoption de la 5G (37%), alors que leur perception d’une technologie 5G « immature » s’affiche en tête de liste des principaux défis externe (35%).

Gaël Denis, Partner, Telecommunications Leader chez EY Luxembourg, indique :

« Les entreprises sont conscientes que la 5G peut fondamentalement modifier leurs organisations. Afin de mener à bien cette implémentation, elles doivent développer une feuille de route en phase avec l’ensemble du paysage de la transformation technologique, mais des inquiétudes persistent autour de l’intégration de la technologie, de sa maturité et de la cybersécurité. Pour vaincre cette inertie, les fournisseurs de 5G doivent formuler une vision plus attrayante de cette opportunité, tandis que les entreprises doivent s’instruire sur les possibilités innovantes qu’offre la 5G au-delà de l’efficience seule ».

Selon l’étude, la mise en place de bons partenariats permettrait d’exploiter tout le potentiel de la 5G. 79% des personnes interrogées pensent qu’elles ont besoin d’un support externe pour générer une utilisation efficace de la 5G, alors que 77% privilégieraient le recours à des fournisseurs capables de délivrer des résultats opérationnels en matière de 5G, plutôt que des partenaires à même d’offrir de purs bénéfices. 60% des entreprises sondées indiquent que leur entreprise rencontre actuellement des difficultés à identifier le bon fournisseur de 5G et 67% déclarent que leurs interactions avec ce dernier ont été jusqu’à présent largement transactionnelles et tactiques.

Gabriel de Maigret, Partner et spécialiste de la 5G chez EY Luxembourg, déclare :

« Il est clair que les entreprises aspirent désormais à un dialogue fructueux qui génère des résultats opérationnels grâce à des solutions complètes. Les fournisseurs de 5G doivent se réinventer en tant que partenaires de confiance, en mettant la priorité sur l’accès à un écosystème capable de délivrer des compétences 5G à grande échelle. Fournir des solutions pratiques qui englobent l’éventail complet des besoins des entreprises (du cas d’utilisation à la cybersécurité) sera essentiel à long terme ».

Géographiquement, les Etats-Unis dominent la courbe de l’adoption de la 5G avec actuellement 19% d’investissement en comparaison de 13% en Europe. Seulement 10% des entreprises localisées en Asie-Pacifique investissent actuellement, et ce en dépit du fait qu’elles représentent le plus haut niveau de dépense prévue sur l’année à venir. Globalement, les entreprises américaines devraient rester en première position, avec presque la moitié (48%) prévoyant d’investir dans les 12 prochains mois en comparaison de 43% en Asie-Pacifique et 38% en Europe.

Ajay Bali, Associate Partner, Digital Advisory Services, affirme:

« La 5G constitue un changement fondamental impactant le secteur des télécommunications qui peut se targuer désormais d’être un partenaire, et non plus seulement un fournisseur de services. Elle offre également une opportunité unique de convergence pour de nombreux secteurs qui peuvent proposer de nouveaux produits et services à l’utilisateur final, et ce en continu. Nous verrons apparaître, au cours des prochaines années, de nouveaux modèles d’affaires collaboratifs dans l’ensemble des industries, qui faciliteront davantage la transformation digitale ».

Les secteurs de l’énergie (23%) et de la technologie (22%) sont actuellement des leaders dans l’investissement 5G, avec les entreprises de soins de santé (61%) et des services financiers (58%) qui devraient s’afficher comme les investisseurs les plus importants d’ici trois ans.

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

BIL NebleJerome(002)
28/05/2020 Carrières

Jérôme Nèble nommé Head of Products and Markets de la BI...

Banque Internationale à Luxembourg (BIL) a le plaisir d'annoncer la nomination ...

BIL
Kleos Scouting Mission artwork -source Kleos Space
28/05/2020 Communiqué

Signature d’accords de Kleos Space avec la Canadienne Glob...

Kleos et GSTS vont collaborer au développement de produits de connaissance de l...

Kleos Space S.A.
flibco-1
28/05/2020 Communiqué

Malgré la crise liée au Coronavirus, les gens souhaitent ...

Flibco.com a mené une enquête auprès de ses clients et des résultats positif...

Flibco
MunhowenCorporateLogos (002)
28/05/2020 Communiqué

Le groupe Brasserie Nationale / Munhowen S.A. prépare la re...

Suite aux démarches que la Brasserie Nationale et Munhowen S.A. ont effectuées...

Munhowen
Liste Menu (002)

OuiLaCarte by AirK2 : une application numérique qui digital...

Fermés depuis le confinement, les restaurants, hôtels et bars attendent avec i...

AirK2
RoryTapner-Quintet(002)
27/05/2020 Carrières

Rory Tapner nommé Président du Conseil d’Administration...

L'ancien CEO de Coutts et membre du Conseil d'Administration du groupe UBS prés...

Quintet

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus