L’équilibre entre travail et vie personnelle devient un critère de choix de plus en plus important pour les chercheurs d’emploi.

fr

Chaque année, l’étude Randstad Employer Brand Research se penche sur les critères d’attractivité des entreprises dans de nombreux pays, dont le Luxembourg. En 2023, dans un contexte économique incertain marqué par une inflation élevée, le package salarial reste logiquement le premier critère d’attractivité d’une entreprise, devant la sécurité de l’emploi et l’équilibre vie professionnelle/vie privée. Aucun changement n’est intervenu dans le classement lors des trois dernières années, si ce n’est que l’aspect salaire et qualité de vie gagnent encore en importance. Dans un contexte de guerre des talents, ce dernier facteur ne doit donc ni être ignoré ni perdu de vue par les employeurs qui souhaitent attirer et fidéliser leurs collaborateurs.

<< Retour
20/06/2023 | Communiqué
  • Françoise Thoma (Spuerkeess) et Marc Lebrun (Randstad) copy

    Françoise Thoma (Spuerkeess) et Marc Lebrun (Randstad)

Les premières raisons invoquées pour quitter son employeur sont à égalité : un meilleur équilibre travail/vie privée et une offre impossible à refuser

Au vu du contexte économique actuel et de la forte inflation, le maintien du pouvoir d’achat est l’une des préoccupations essentielles des salariés. 42% d’entre eux déclarent qu’une offre très intéressante les pousserait à changer d’employeur.

Au même niveau (42%), le fait de bénéficier d’un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée est également un facteur très important dans la décision de changer d’emploi.

On retrouve en troisième position un problème récurrent et grandissant pour les salariés du Luxembourg ; le temps de trajet. Un tiers des répondants (32%) quitterait son emploi à cause de la durée de trajet domicile-travail.

Toutefois, on note que les salariés du Luxembourg restent loyaux envers leur employeur puisqu’ils ne sont que 8% à avoir quitté leur job lors des six derniers mois. Ils sont 12% à avoir l’intention de sauter le pas au cours des six mois à venir. La génération Z (18-24 ans) semble la plus opportuniste avec un taux légèrement supérieur (13%).

L’évolution de carrière et la montée en compétences : deux éléments clés de la fidélisation

La perspective de voir sa carrière évoluer est importante pour 59% des répondants et encore plus pour les 18-34 ans (65%). Il en va de même pour le besoin de renforcer ou diversifier ses compétences, auxquels 59% des personnes interrogées sont attachées. Pour autant, seules 48% estiment que leur employeur leur en laisse la possibilité. La balle est donc dans le camp des entreprises qui doivent réfléchir à la façon de répondre aux attentes de leurs collaborateurs ; sachant que la montée en compétence est considérée comme plus importante (74%) que la requalification (57%).

Bien-être, diversité et inclusion : des critères à ne pas négliger

La prise en compte du bien-être des collaborateurs est un facteur important pour près de la moitié des salariés au Luxembourg (47%). Pour 40% d’entre eux, la mise en place de politiques actives en matière d’équité, de diversité et d’inclusion est également souhaitée de la part de leur employeur. C’est encore plus vrai pour la génération Z (18-24 ans). Cela renforce le sentiment de fierté et d’appartenance des équipes et permet de nourrir la marque employeur. 

Entreprises et secteurs lauréat en termes d’attractivité

A la question « pour quelle entreprise aimeriez-vous travailler ? » (la liste des 40 plus grands employeurs du Grand-Duché est soumise aux répondants) 52,1% de l’échantillon a répondu : la Banque et Caisse d’Epargne de l’Etat Luxembourg. Elle arrive donc en tête du classement devant les CFL et Luxair.

En ce qui concerne l’attractivité des secteurs, c’est celui du transport et de la logistique qui est de loin le plus apprécié (attractivité de 38%). On note toutefois que son attractivité est en nette baisse (44% en 2021) alors que les autres ont tendance à progresser. Il s’agit notamment de celui de la finance, des services, de la grande distribution et du commerce de détail.

Le secteur de l’industrie et du bâtiment arrive bon dernier avec une attractivité de 18%.

Méthodologie

L’étude Randstad Brand Employer Research mesure l’attractivité des entreprises dans 32 pays (163 000 répondants). Elle est réalisée par l’institut Kantar pour Randstad N.V.

Au Luxembourg, l’échantillon se compose de 1502 personnes âgées de 18 à 65 ans et comprend des étudiants, des salariés et des demandeurs d’emploi représentatifs de la population avec une surreprésentation des 25-44 ans.

Les interviews ont été réalisées en janvier 2023 via un questionnaire en ligne.

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

Photo Tanguy Besrest

Lancement officiel d'Opportunity Real Estate Fund

Pierre THOMAS, Tanguy BESREST, Stéphane HANOT, Pierre Etienne POURRAT ont offic...

Real Estate Premium Opportunity
download
16/04/2024 Communiqué

Réseau ETRE est le nouveau lauréat du Degroof Petercam Fou...

Réseau ETRE remporte la sixième édition du Degroof Petercam Foundation Award....

Degroof Petercam
Job Shadow Day ALIPA
16/04/2024 Communiqué

Le Groupe ALIPA accueille une étudiante dans le cadre du Jo...

ALIPA Group, spécialiste du levage et de l’emballage industriel, a accueilli ...

ALIPA Group
Bryan Crawford - Quintet

Quintet lance le premier d’une série de nouveaux fonds e...

La banque privée européenne lance un fonds d’actions américaines sous gesti...

Quintet Private Bank
Left to right; Jin-yong Kim HyunYong Jung Jacques Flies Minwoo Kang (002)

Gcore opens the first H100-based data center in Korea - Part...

Gcore the global edge AI, cloud, network, and security solutions provider, will ...

GCore
Ayvens

ALD Automotive Luxembourg devient Ayvens

ALD Automotive / Leaseplan dévoile aujourd'hui Ayvens, sa nouvelle marque de mo...

ALD Automotive

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus