Bilan 2022 : Différents piliers pour faire face à la crise énergétique - Stabilité et résilience grâce à la diversification

fr de

La crise énergétique a marqué l'année dernière et a posé des défis particuliers au Groupe Encevo. Son positionnement diversifié basé sur différents piliers a permis au groupe de réaliser un bon résultat, qui se situe au niveau avant crise. Les investissements réalisés ces dernières années ont contribué largement à la résilience nécessaire. Ils seront maintenus à un niveau élevé, surtout dans le domaine des énergies renouvelables et des réseaux électriques, deux éléments indispensables à une transition énergétique durable.

<< Retour
11/05/2023 | Publication
  • Encevo Bilan photo 1

Le bénéfice net pour 2022 de 107,3 millions (2021 : 79,7 millions) provient surtout des domaines dans lesquels les investissements ont été particulièrement importants : le développement des réseaux et des énergies renouvelables. En termes relatifs, l'EBITDA augmente un peu moins que le bénéfice net pour atteindre 268,4 millions d'euros (2021 : 238,6 millions d'euros). Mais la plus grande fluctuation s'observe au niveau du chiffre d'affaires, qui augmente d'environ 0,9 milliards d'euros vers un total de 3,4 milliards d'euros, ce qui reflète avant tout la course folle des prix sur les marchés de gros de l'énergie. Dans ce contexte de marché, il était important de maintenir les investissements à un niveau élevé afin de continuer à renforcer cette même diversité qui confère au Groupe Encevo une certaine résilience. Ainsi, en 2022, les investissements records de l'année précédente ont été dépassés avec un total de 272 millions d'euros (2021 : 268 millions d'euros).

Le défi des prix de l'énergie

En 2022, les prix de l'énergie ont représenté un immense défi, notamment en été, lorsque des prix sans précédent ont été observés sur les marchés de gros. Mais à cela s'ajoutait la question de la sécurité d'approvisionnement, qui ne s'était pas posée depuis longtemps, du moins dans nos régions. Le groupe a dû réagir à ces deux problèmes. En étroit échange avec les autorités compétentes, le gestionnaire de réseau Creos a revu les plans d'urgence afin d'être outillé au mieux pour les crises futures. Du côté des fournisseurs, il s'agissait avant tout de protéger au mieux les clients finaux contre les fluctuations excessives des prix. Les mesures gouvernementales telles que le frein aux prix de l'énergie pour les clients résidentiels et la prise en charge des coûts d'utilisation du réseau ont joué un rôle important, tout comme la stratégie d'approvisionnement prévoyante d’Enovos en tant que fournisseur d'énergie. Ainsi, des hausses de prix importantes - surtout pour le gaz naturel - n'ont certes pas été évitées pour les clients finaux, mais elles étaient loin de correspondre à l’évolution des marchés de gros.

Des projets pour le monde énergétique de demain

La diversité et l'étendue des activités du groupe se reflètent également dans les projets et les étapes clés de l'année écoulée. Ils sont tous placés sous le signe d'une transition énergétique durable.

L'année dernière, les économies d'énergie ont été un thème particulièrement important. La campagne de sensibilisation "Let’s save energy" ainsi que la poursuite du programme enoprimes (4.906 demandes traitées) y ont constitué une contribution importante. Au total, plus de 160 GWh d'économies d'énergie ont été enregistrées au cours de l’année.

Dans le domaine de la gestion des réseaux, l'extension et l'amélioration des réseaux électriques en vue de la décarbonisation de l'économie et de la mobilité sont les conditions préalables à la réussite de la transition énergétique. Des réseaux performants et intelligents sont indispensables pour intégrer les énergies renouvelables, toujours croissantes, mais aussi pour répondre aux nouveaux modes de consommation (p.ex. la recharge des voitures électriques). Ainsi, l'année sous revue, 185 millions d'euros ont été investis dans les réseaux énergétiques, en particulier dans les réseaux électriques. Le projet d'avenir par excellence est le projet 380, qui prévoit la construction d'une nouvelle ligne à très haute tension pour remplacer l'infrastructure existante et ainsi de moderniser le réseau et de garantir la sécurité d’approvisionnement nationale face aux besoins croissants en électricité.

Développement des énergies renouvelables

Du côté des énergies renouvelables, la capacité installée a augmenté de 374 à 388 MW, et ce sans compter la capacité de plusieurs parcs éoliens qui étaient sur le point d'être mis en service à la fin de l'année. Le léger recul de la production (vers 688 GWh) est notamment dû au fait que différents repowerings de parcs éoliens (donc le remplacement d'anciennes éoliennes par des installations plus récentes et plus puissantes) n'étaient pas encore terminés. L'augmentation de la production d'énergie photovoltaïque au cours des dernières années est remarquable : l'énergie solaire représente désormais 178 GWh de la production d'énergie renouvelable du groupe, soit plus d'un quart de la production totale et une augmentation de 36% par rapport à l'année dernière.

Le domaine des "services techniques", chapeauté par Teseos, s’est également développé de manière continue. Par le biais de ce domaine, qui est devenu un pilier important, le groupe se propose de porter la transition énergétique vers le grand public. Ainsi l'entreprise diego, une filiale de Teseos, s'est établie durablement dans les services relatifs au photovoltaïque et à l'électromobilité. Le développement de cette activité a davantage été souligné par l’intégration de nouveaux secteurs et notamment par le lancement des activités de services techniques en Allemagne.

L'ancrage profond du groupe dans la Grande Région, au-delà du Luxembourg, réaffirmé par le développement des services techniques en Allemagne, se reflète également dans le domaine des énergies renouvelables. Ainsi, en Allemagne, le projet Südeifel prévoit l’installation d’une capacité photovoltaïque d'environ 200 MW au cours des prochaines années. Les premiers parcs de ce projet impressionnant ont récemment pu être raccordés au réseau. Aux Pays-Bas, la capacité PV a également été augmentée. En sus de ces développements, le groupe a entamé des premières activités dans le domaine du photovoltaïque en France.

Le projet mosaHYc, qui vise à convertir des réseaux de gaz naturel en une infrastructure d'hydrogène dans la région Saar-Lor-Lux, ainsi que l'initiative "Grande Région Hydrogen", qui vise à développer une économie de l'hydrogène, sont emblématiques du travail sur les thèmes d'avenir dans la Grande Région. Dans ce domaine, Encevo et surtout sa filiale Creos Deutschland jouent un rôle moteur.

L'incertitude demeure

Les trois piliers du Groupe Encevo (réseaux, approvisionnement et énergies renouvelables, services techniques) n'apportent donc pas seulement une stabilité pendant la crise, mais sont également essentiels pour la transition vers un monde énergétique durable. De même, les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique sont des facteurs décisifs dans la gestion de la crise énergétique actuelle et de la crise climatique. Dans les années à venir, le Groupe Encevo poursuit le développement massif des énergies renouvelables et les investissements dans l'électrification de l'économie et de la mobilité. Les réseaux d'énergie continuent donc à être modernisés en conséquence et d'autres installations de production renouvelables voient le jour. C'est pourquoi le groupe prévoit un volume d'investissement élevé. Rien que 335 millions sont ainsi prévus pour l'année 2023.

La solidité et la stabilité du groupe seront décisifs pour relever ce défi. Les incertitudes des derniers mois persisteront toutefois. Le contexte géopolitique actuel restera une source d'incertitude en termes de prix et de sécurité d'approvisionnement. De ce point de vue, une plus grande indépendance énergétique (en développant sa propre production d'énergie grâce aux énergies renouvelables) et l'efficacité énergétique restent importantes.

Le groupe poursuivra résolument son travail sur la transition énergétique et se réjouit de pouvoir compter sur l'engagement de ses 2.521 collaborateurs (moyenne annuelle ; 2.332 personnes en 2021).

Le rapport annuel complet est disponible sur www.encevo.eu.

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

Nominations ACL
26/09/2023 Carrières

Trois promotions internes et un renfort de choix

L’ACL a profité de la période estivale pour renforcer son comité de directi...

ACL
 DSC1745

Always et Cactus contribuent à la campagne de solidarité ...

En guise de soutien à la campagne « Sang Vous » lancée par le Planning Fam...

Cactus
Signature POST x Airbus 1
25/09/2023 Partenariat

POST Luxembourg s'allie à Airbus pour déployer la solution...

En septembre 2023, POST Luxembourg a conclu un partenariat avec Airbus, afin d'i...

POST Luxembourg
Lucix
25/09/2023 Communiqué

The European Commission joins the LU-CIX Community

LU-CIX is proud to announce that a major European institution is now a member of...

LU-CIX
Anna Zakrzewski - Group COO Quintet Private Bank
25/09/2023 Carrières

Anna Zakrzewski nommée Group Chief Operating Officer de Qu...

Spécialiste internationale de la banque privée, Mme Zakrzewski rejoint Quintet...

Quintet
 DSC0088
23/09/2023 Communiqué

L’automne roule des mécaniques

Entre les témoins d’un passé prestigieux et la fougue de la jeunesse, l’AC...

ACL

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus