L'édition 2015 de l'enquête PwC Digital IQ établit un lien direct entre 10 actions clés menées par les entreprises et une amélioration des résultats financiers.

fr en

Selon le dernier rapport Digital IQ de PwC, les investissements numériques sont en augmentation et sont plus largement répartis au sein des entreprises. Cette septième édition du rapport explore les capacités des entreprises à utiliser la technologie comme moteur de croissance économique.

<< Retour
15/10/2015 | Publication
  • Thierry Kremser PwC Luxembourg

    © 2015 PricewaterhouseCoopers, Société coopérative. Tous droits réservés. – Photographer : Olivimages

L'enquête de cette année a été menée auprès de près de  2 000 dirigeants et cadres supérieurs dans 51 pays – à part égales entre responsables métier et responsables informatique et PwC y a recensé 10 comportements et actions clés qui se traduisent directement par une croissance importante du chiffre d'affaires et des marges bénéficiaires. Les sociétés ayant répondu à l'enquête Digital IQ avec les meilleurs scores sur l'ensemble de ces 10 comportements sont 50 % plus susceptibles de parvenir à une augmentation rapide de leur chiffre d'affaires et ont deux fois plus de chances de réaliser une augmentation rapide de leurs bénéfices par rapport au reste des sociétés ayant répondu à l'enquête.

« Bien que le numérique soit sur toutes les lèvres, et que les dirigeants d’entreprise soient sous pression de leurs actionnaires ou de leurs clients, peu sont ceux qui ont une stratégie digitale visant à développer de nouveaux modèles économiques. La plupart des initiatives digitales se cantonnent à l’amélioration de leurs modèles existants » déclare Thierry Kremser, associé et Data Analytics Leader chez PwC Luxembourg. « Nous voyons les prémices d'un changement. Les investissements dans le digital sont agressifs, ils impactent fortement l’organisation interne de l’entreprise : nouveaux rôles, nouvelles interactions, nouveaux modèles de dépenses… Les experts du digital examinent la façon dont les investissements d'aujourd'hui peuvent améliorer les résultats économiques de demain.»

Les attentes des dirigeants vis-à-vis des investissements numériques portent de plus en plus sur leur  valeur stratégique. 45 % d'entre eux déclarent qu'une croissance du chiffre d'affaires constitue leur attente n °1, suivis par 25 % qui cherchent à améliorer les services qu'ils offrent à leurs clients et 12 % qui visent une amélioration de leur rentabilité. Renforçant le lien perçu par les entreprises entre le digital et la réussite économique, 31 % des personnes interrogées ont déclaré affecter plus de 15 % de leur chiffre d'affaires aux investissements numériques.

Dans l'ensemble, les entreprises hiérarchisent leurs investissements afin de stimuler chiffre d'affaires et croissance, mais uniquement dans les limites de leurs modèles économiques existants. Seulement 1 % des dirigeants interrogés ont déclaré s'attendre à ce que le numérique vienne perturber leur secteur ou d'autres secteurs d'activité. Au lieu de cela, ils sont à la recherche d’un retour sur investissement immédiat.

Dans le prolongement d'une tendance qui se dessine depuis quelques années, un nombre croissant de chefs d'entreprise sont à l'avant-garde du numérique et montrent la voie à suivre en la matière à l'ensemble de leurs services. Le rôle joué par le DSI poursuit également sa mutation : s'il est maintenant principalement à l'origine des initiatives numériques tant internes qu'externes (40 %), une baisse est attendue d'ici à trois ans (à 35 %). Selon la majorité des personnes interrogées (65 %), les responsabilités principales du DSI d'ici à trois ans seront limitées à l'ensemble des initiatives informatiques internes ou à l'ensemble des initiatives informatiques internes conjuguées aux efforts en matière d'innovation.

L'enquête PwC Digital IQ, la septième du genre, suit les meilleures pratiques ainsi que l'évolution des comportements et des priorités en rapport avec les technologies numériques dans le monde entier. Digital IQ est une enquête annuelle destinée à estimer le niveau de compréhension des entreprises de la valeur des technologies et la façon dont elles l'intègrent dans leurs organisations.

Sur la base de cette dernière enquête, PwC a recensé 10 comportements ayant un lien démontré avec une amélioration des résultats financiers.

  1. Le chef d'entreprise est le porte-drapeau du numérique. 73 % des responsables métier et informatique ont déclaré que leur chef d'entreprise était un porte-drapeau du domaine numérique. Ils étaient 57% en 2013.
  2. Les responsables du numérique participent activement à la conception de la stratégie d'entreprise. Si les chefs d'entreprise donnent le ton et établissent la vision de l'entreprise dans le domaine numérique, ce sont les personnes chargées de la mettre en œuvre – souvent le DSI ou le responsable numérique – qui jouent un rôle fondamental dans l'élaboration de la stratégie d'entreprise. Ceci vaut particulièrement pour les sociétés dans lesquelles les responsables numériques ont leurs propres comptes de résultat et sont responsables d'une part importante des activités.
  3. La stratégie numérique, alignée sur les objectifs « métier », est décidée et partagée au niveau des hauts responsables. Les entreprises et leurs responsables qui sont sur la même longueur d'ondes ont plus de chances d'optimiser les investissements et sont plus à même d'identifier les doubles emplois et les manques de ressources qui pourraient faire échouer les efforts entrepris.
  4. La stratégie économique et la stratégie numérique font l'objet d'une communication efficace dans l'ensemble de l'entreprise. La stratégie ne peut aboutir sans l'engagement de l'ensemble du personnel. À l'heure actuelle, 69 % des entreprises interrogées déclarent que la stratégie économique et la stratégie numérique sont partagées à tous les niveaux de l'entreprise, contre 55 % l'année dernière et 50 % en 2013.
  5. La coopération active avec des sources externes afin de collecter des nouvelles idées pour l'application des technologies émergentes. Les sociétés les plus performantes trouvent l'inspiration numérique partout, en particulier à l'extérieur de leur propre organisation. Les sociétés innovantes ont nettement plus tendance à évaluer de nombreuses technologies émergentes, qualifiant leur adoption de ces technologies comme étant exclusivement motivée par la technologie (69 %). La proportion est de 54 % pour le reste des entreprises. Elles font également appel à des sources d'inspiration variées : elles coopèrent activement – et plus que les autres sociétés – avec des analystes du secteur (63 %), des clients (46 %) et des fournisseurs (44 %).
  6. Les investissements numériques sont réalisés principalement dans le but d'obtenir un avantage compétitif. 68 % des dépenses numériques proviennent de budgets autres que le budget informatique, en nette augmentation par rapport aux 47 % de l'année dernière, ce qui est révélateur de l'évolution des rôles au sein de l'entreprise. En outre, l'évolution se poursuit en ce qui concerne les personnes responsables des investissements numériques ; le responsable informatique (27 %) et le responsable numérique (14 %) partageant ces attributions avec le chef d'entreprise (34 %) et le responsable financier (13 %).
  7. Optimisation de l'ensemble des données recueillies afin de stimuler la valeur économique. La valeur de ces données dépend de l’usage qui en est fait pour guider la prise de décisions stratégiques, comme par exemple, la façon de faire croître l'activité ou la  coopération éventuelle avec des concurrents. Ceci reste un défi pour les responsables, les freins venant des comportements et du manque de compétences en la matière. En effet, ils doivent savoir quelles données utiliser et comprendre comment cette utilisation présente un avantage pour leur fonction. Ces problématiques sont presque évoquées autant que celles liées à la qualité ou à l'exactitude des données.
  8. Évaluation et planification proactives des risques relatifs à la sécurité et à la confidentialité dans les projets de digitalisation. Nouvelles technologies, multiplication des appareils numériques, nouveaux clients, nouveaux partenaires, nouvelles données… Les entreprises sont face à un nombre croissant d'interdépendances, et donc de risques. C’est le lot commun de toutes les entreprises aujourd’hui. Ce qui change en matière d’agilité digitale, c'est le niveau de proactivité nécessaire. Les entreprises doivent constamment réfléchir à la façon dont leur stratégie en matière de cybersécurité peut les aider à consolider leur image, leur avantage concurrentiel et leur valeur actionnariale.
  9. Une seule feuille de route pluriannuelle de l'entreprise numérique qui comprend les compétences et processus économiques ainsi que les éléments numériques et informatiques. Il y a eu des fluctuations dans les avancées numériques : le numérique est devenu omniprésent dans l'entreprise, mais il est aussi plus fragmenté. Aujourd'hui, 53 % des sociétés ont une feuille de route complète qui comprend les compétences et processus économiques ainsi que les éléments numériques et informatiques, contre 63 % il y a quatre ans.
  10. Mesures cohérentes des résultats des investissements réalisés dans les investissements technologiques. La cohérence des méthodes de mesures est également cruciale. Les entreprises et leur conseil d'administration veulent voir la valeur concrète apportée par les investissements numériques. Ici aussi, les entreprises les plus performantes (79 %) devancent celles enregistrant de moins bons résultats (72 %). La vision concrète de la valeur apportée nécessite un mélange de mesures traditionnelles (comme le retour sur investissement) afin d’observer l'évolution par rapport aux objectifs de croissance et de mesures plus modernes permettant de mesurer les investissements de rupture.

Pour consulter les résultats de l’enquête, cliquer ici.

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

Deloitte New Partners Managing Directors
19/05/2022 Carrières

Deloitte nomme 21 nouveaux Partners et Managing Directors

Démontrant sa pleine confiance en un avenir prometteur, Deloitte Luxembourg a n...

Deloitte
ERG's logo (002)
19/05/2022 Communiqué

ERG notes that English High Court confirms breaches of dutie...

Eurasian Resources Group (“ERG” or “the Group”), a leading diversified n...

Eurasian Resources Group
Post
19/05/2022 Communiqué

POST Luxembourg présente les principales cybermenaces recen...

Chaque trimestre, l’équipe Cyberforce de POST Luxembourg expose dans un rappo...

POST Luxembourg
Sogelife

Sogelife poursuit sa transformation digitale et lance l'e-si...

Suite au lancement de mysogelife.com, espace dédié à la clientèle pour consu...

Sogelife
shutterstock 636510281
19/05/2022 Communiqué

L’ILNAS organise un petit-déjeuner « Technical Standardi...

Le Cloud Computing est désormais une technologie incontournable de la digitalis...

ILNAS
NPT-1 (002)
18/05/2022 Communiqué

Goodyear réimagine le pneumatique pour un avenir de la mobi...

Le paysage de la mobilité évolue et nous entrons dans une nouvelle ère pour n...

Goodyear

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus