Allen & Overy : Les multinationales ne sont pas bien parées pour faire face à l’essor rapide du RMB

fr

Presque deux-tiers (62 %) des sociétés situées dans la région Asie-Pacifique, en Europe et aux Etats-Unis d’Amérique ayant une exposition au renminbi chinois (yuan) anticipent que le volume des opérations va plus que doubler au cours des cinq prochaines années. Cependant, d’après une étude publiée par Allen & Overy, il existe de véritables inquiétudes sur les conditions dans lesquelles ces sociétés vont réussir à faire face à cette progression

<< Retour
  • RMB

La progression rapide de l’utilisation du RMB s’accompagne en parallèle d’une évolution rapide du cadre réglementaire de la devise. Pour relever ce défi, de nombreuses multinationales exposées au RMB vont devoir repenser leur fonction trésorerie. Un grand nombre des anciennes contraintes et restrictions, sur lesquelles les sociétés ont fondé leurs décisions et stratégies liées au renminbi, ont disparues. Le cadre du RMB chinois sera vraisemblablement une source de nouvelles possibilités pour les sociétés qui parviennent à rester à jour des changements que le RMB est en train de connaître et à ajuster leurs propres politiques en réponse

Jane Jiang, partner du département bancaire d’Allen & Overy en Chine

Selon le rapport “Generation ¥ - RMB: the new global currency”, alors que 90 % des dirigeants interrogés expliquent que l’exposition de leur société au RMB est importante, voire très importante, plus des trois-quarts (77 %) estiment que l’absence de compréhension au sein de leur société sur la manière d’effectuer les opérations en RMB représente le principal obstacle à l’utilisation du RMB par leur société.
 

Défis mondiaux – l’expertise est cruciale
Le défi, auquel sont confrontés les dirigeants, sur l’évaluation de l’expertise nécessaire, a été exacerbé par le fait que le RMB ait été catapulté au rang de cinquième monnaie la plus utilisée, en valeur, pour les paiements mondiaux (derrière le dollar, l’euro, la livre sterling et le yen) au mois de janvier de cette année, alors que le RMB n’occupait que la 20ème place quatre ans plus tôt. Sur la seule année dernière, les paiements mondiaux en RMB ont progressé de 102 %.

Jane Jiang, partner du département bancaire d’Allen & Overy en Chine commente ainsi : « La progression rapide de l’utilisation du RMB s’accompagne en parallèle d’une évolution rapide du cadre réglementaire de la devise. Pour relever ce défi, de nombreuses multinationales exposées au RMB vont devoir repenser leur fonction trésorerie. Un grand nombre des anciennes contraintes et restrictions, sur lesquelles les sociétés ont fondé leurs décisions et stratégies liées au renminbi, ont disparues. Le cadre du RMB chinois sera vraisemblablement une source de nouvelles possibilités pour les sociétés qui parviennent à rester à jour des changements que le RMB est en train de connaître et à ajuster leurs propres politiques en réponse.”

Cependant, tous les changements réglementaires ne se sont pas faits sans heurts, les multinationales ayant identifié, comme principales préoccupations (respectivement, 74 % et 65 %), des retards dans le déploiement du Système chinois de paiements internationaux (China International Payment System) et des contraintes opérationnelles dues à l’absence de liquidité globale du RMB.

La liquidité constitue aussi une importante source d’inquiétude lorsqu’il s’agit d’évaluer les risques liés à l’émission d’obligations libellées en renminbis dites aussi les obligations « dim sum » (internationales) et d’obligations « panda » (marché obligataire domestique chinois) -  respectivement, 70 % et 51 % - plaçant le niveau insuffisant de liquidité sur le marché secondaire comme le risque qui les préoccupe le plus.

Le RMB – une véritable monnaie mondiale ?
Malgré les défis, les multinationales utilisent le RMB à chaque fois qu’elles le peuvent. Plus de 50 % d’entre elles, utilisent le RMB pour leurs paiements en dehors de la Grande Chine, y compris Singapour (74 %) ; la Corée du Sud (59,2 %) ; la zone Euro (58,0 %) ; le Royaume-Uni (57,1 %) ; et l’Amérique du Nord (53,7 %). Cela témoigne de l’ampleur de l’usage du RMB pour les transactions internationales en dehors de son marché domestique.
L’internationalisation et la convertibilité du RMB ont déjà eu un impact considérable sur les stratégies des sociétés impliquant la Chine, 85 % d’entre elles affirmant que cela a conduit à un hausse des investissements pour les plans d’expansion en Chine continentale (en raison de coûts de financement inférieurs) et aussi à la restructuration des réseaux fournisseurs/vendeurs mondiaux (71 %) et régionaux (68 %).

Henri Wagner, Managing Partner d’Allen & Overy au Luxembourg commente ainsi : « Luxembourg fait figure de proue en matière d’internationalisation du RMB et nous prévoyons sa convertibilité totale d’ici 2020. L’internationalisation du RMB pourrait bien être l’une des principales évolutions de la finance mondiale au cours de la décennie à venir ».

Une plus grande libéralisation pourrait conduire les sociétés à délocaliser leurs opérations de trésorerie régionales vers la Chine et à transférer davantage de pouvoirs aux décideurs situés en Chine continentale, d’après 64 % des personnes interrogées.

S’agissant de la gestion de la liquidité du RMB en dehors de Hong Kong, presqu’autant de personnes interrogées placent la Shanghai Free-Trade Zone (78 %) et Singapour (77 %) dans leurs trois premiers lieux de prédilection pour les cinq prochaines années. De manière intéressante, Luxembourg prend la quatrième place d’après 52 % des personnes interrogées, battant Londres, d’un bon écart, avec 33 %. Marc Feider, Senior Partner d’Allen & Overy au Luxembourg estime que « même si la concurrence est rude pour se positionner comme plateforme mondiale, nous sommes convaincus que nos points forts, bien établis, en termes d’ouverture, de diversité culturelle, de sécurité juridique et de stabilité, associés à un secteur financier multi-disciplinaire et varié, constituent autant de facteurs naturels attractifs faisant du Luxembourg un excellent choix stratégique ».

Jane Jiang ajoute : « L’essor de l’usage du RMB n’est pas uniquement une success story chinoise. Il existe une concurrence redoutable entre les centres financiers mondiaux pour devenir le marché de prédilection pour les opérations en RMB. Cela souligne la nécessité de mieux comprendre comment utiliser la devise de manière optimale, non seulement en Chine mais aussi au sein d’un réseau de multinationales. »

Compte tenu de l’essor du marché offshore pour les transactions en RMB, l’utilisation de la devise par les sociétés qui ne sont pas chinoises se développe et change de manière significative. Le RMB est aujourd’hui la deuxième devise la plus employée par Volkswagen et Daimler en Allemagne, et, Ford et General Motors aux Etats-Unis d’Amérique.

Pour plus d’informations, merci de bien vouloir contacter Christiane Schmit au numéro 444455177 ou par mail

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

CERATIZIT FEDIL Environmental Award
30/11/2023 Communiqué

Prix de l'Environnement pour les produits upGRADE de CERATIZ...

CERATIZIT a reçu le Prix de l'Environnement 2023 de la Fédération de l'indust...

CERATIZIT
Deloitte Luxembourg Impact Report Service Line Leaders
30/11/2023 Communiqué

Deloitte Luxembourg releases its 5th Impact Report

With this 5th edition, Deloitte Luxembourg once again surpasses traditional metr...

Deloitte
(c) Jan De Nul Group - Envisan awarded with End of Waste Certificate
30/11/2023 Communiqué

Envisan reçoit le certificat ‘End of Waste’ pour son of...

Envisan, la filiale environnementale de Jan De Nul Group, s’est vu décerner l...

Jan De Nul Group
Crypto-timbre Gold Edition

Emission d’un crypto-timbre « Gold Edition » pour une œ...

Le 30 novembre 2023, POST Luxembourg émet un crypto-timbre collector spécial ...

POST Luxembourg
Westpole
29/11/2023 Partenariat

WESTPOLE et Excellium s’associent pour commercialiser la p...

Cette collaboration entre les deux entreprises transforme la plateforme GRCC de...

Westpole
Infrachain-Logo-Mobile copy
29/11/2023 Communiqué

vDL Digital Ventures GmbH Wins the Exclusive Infrachain Tezo...

On November 28th and 29th, Infrachain, together with Nomadic Labs, Telindus and ...

Infrachain

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus