Quel est le nouvel Eldorado pour les gestionnaires d’actifs?

fr en

L'édition 2019 de l’Asset Management Survey de Deloitte met en évidence les pressions exercées sur les revenus en raison de l'essor des ETF et des fonds passifs, et l'importance pour les gestionnaires d'actifs de différencier leurs offres dans un monde où la performance n'est plus le seul critère pour les investisseurs.

<< Retour
20/01/2020 | Communiqué
  • gouverneur-ramos (002)

    Vincent Gouverneur, Partner Deloitte Luxembourg and EMEA Investment Management Co-Leader and Simon Ramos, Partner Deloitte Luxembourg and Investment Management Advisory and Consulting Leader

L’enquête menée par Deloitte en 2019 a été réalisée auprès de 23 gestionnaires d’actifs, totalisant 8,000 milliards d’euros d’actifs sous gestion, dans l’objectif de sonder les besoins actuels du marché pour mieux anticiper les tendances.

Au cours des dernières années, les secteurs de la gestion et de l’administration d’actifs ont connu de multiples défis en raison de la pression sur les commissions, de la demande pour de nouveaux produits, d'une réglementation plus stricte et d'un climat économique en constante évolution. L’étude lancée par Deloitte pour analyser les problématiques sur l’ensemble de la chaîne de valeur de la gestion d’actifs a mis en lumière deux grands enjeux au sein de l'industrie aujourd'hui.

Tout d'abord, la croissance des fonds ETF (exchange traded funds) a poussé les gestionnaires d'actifs à trouver de nouvelles sources de revenus, en se tournant, soit vers les produits d’investissement alternatifs, soit en attirant de nouveaux types d'investisseurs. De plus, les attentes croissantes des investisseurs pour une expérience plus personnalisée conduisent les gestionnaires et administrateurs d’actifs à repenser la manière dont ils utilisent les données.

« Les résultats positifs ou négatifs liés à ces défis dépendront de la volonté et de la rapidité des acteurs du marché à adopter les nouvelles technologies », commente Vincent Gouverneur, Partner chez Deloitte Luxembourg et EMEA Investment Management co-leader. « Ces évolutions constantes poussent les acteurs à s'adapter rapidement, voire à réinventer leurs modèles opérationnels pour mieux faire face à ce qui les attend. »

Un avenir tourné vers l’alternatif

Selon l'étude, la pression sur les commissions (100% des personnes interrogées) et les contraintes réglementaires (65% des personnes interrogées) sont les plus grands défis auxquels sont actuellement confrontés les gestionnaires d'actifs. En effet, la croissance importante des ETFs exerce une forte pression sur les marges opérationnelles des gestionnaires d’actifs. L’étude révèle que tous les gestionnaires d’actifs auront à cœur d’augmenter considérablement leur offre d’ETF actifs ou passifs dans les trois prochaines années. Afin d’alléger cette pression, les gestionnaires d’actifs se tournent vers les investissements alternatifs et notamment le capital-investissement, l'immobilier et les produits de la dette privée qui sont en croissance en Europe et en APAC. Les deux tiers des participants au sondage ont l'intention d'accroître leur offre de capital-investissement également au cours des trois prochaines années. Les produits alternatifs permettent aux gestionnaires d'actifs d'augmenter leurs marges d'exploitation, car les investisseurs acceptent généralement de payer une commission de performance en plus d'une redevance de gestion généralement plus élevée - une bonne nouvelle dans un environnement qui marqué par une réduction générale des marges et un besoin de nouvelles sources de croissance.

Des investissements responsables et durables

L’étude a également mis en avant l’appétit croissant des investisseurs envers les fonds d'investissement durables et responsables, avec une perspective de croissance forte en Europe des fonds intégrant les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) au cours des trois prochaines années. L’Europe représente actuellement 46% du marché de l'investissement durable avec une croissance annuelle de 6% depuis 2014. Environ 90% de tous les gestionnaires d'actifs interrogés intègrent déjà les critères ESG dans leurs portefeuilles existants, ou sont sur le point d’augmenter ou de lancer ces produits dans les mois à venir. L'exclusion, l'intégration des critères ESG, et l'engagement ainsi que le vote sont les principales stratégies utilisées dans les produits d'investissement socialement responsables.

Bien gérer les données, un ticket gagnant ?

Les gestionnaires d’actifs sont aujourd’hui amenés à recueillir plus de données sur leurs investisseurs existants et potentiels, afin de créer des portefeuilles d’investissement sur mesure, de plus en plus demandé par ces derniers. Selon l’étude, 69% des gestionnaires d'actifs considèrent les informations sur les investisseurs ainsi que sur les actifs comme les données les plus importantes pour leur activité.

À l'heure actuelle, les données sur les investisseurs sont entre les mains des administrateurs d’actifs, et en particulier des agents de transfert, résultant de leur rôle d'intermédiation entre les gestionnaires d'actifs et les investisseurs. Les agents de transfert subissent aujourd’hui une refonte majeure de leur modèle de distribution, notamment dû à la poussée des nouvelles technologies et de la blockchain. En effet, 85% des gestionnaires d'actifs interrogés pensent que leur chaîne de valeur va être bouleversée par la blockchain au cours des dix prochaines années.

De plus, plus de la moitié des participants à l’étude ne sont pas satisfaits des capacités digitales de leurs administrateurs d’actifs (agent de transfert, dépositaire, administrateur de fonds, banque dépositaire). Par conséquent, la plupart des gestionnaires d'actifs interrogés envisagent de ré-internaliser leurs activités en interaction direct avec l’investisseur, parmi lesquelles les reporting investisseurs ou la maintenance du registre, à condition d’avoir accès à la technologie nécessaire. « Cette tendance représente une menace majeure pour les administrateurs d’actifs qui doivent repenser leur mode de fonctionnement afin de tirer parti du potentiel technologique et répondre aux besoins de leurs clients. La clé réside dans la capacité des experts métiers et digitaux à s'adapter aux évolutions de leur environnement » commente Simon Ramos, Partner chez Deloitte Luxembourg et Investment Management Advisory and Consulting Leader.

Les gestionnaires d'actifs se tournent également vers la distribution directe pour recueillir des données sur les investisseurs, car plus d'un tiers d'entre eux cherchent à augmenter leur proportion de distribution directe au cours des trois prochaines années.

À propos de l’Asset Management Survey 2019

Organisée conjointement par Deloitte Luxembourg, Deloitte Irlande, Deloitte France et Deloitte Royaume-Uni, l'Asset Management Survey est une publication récurrente visant d’une année à l’autre, les administrateurs d’actifs et les gestionnaires d'actifs, afin de décrire les évolutions de l’industrie de la gestion d’actifs.

L'édition 2019, axée sur les gestionnaires d'actifs, a été mené auprès de 23 acteurs situés en Europe et aux Etats-Unis, gérant un total de 8,000 milliards d'euros d'actifs sous gestion. Cet échantillon de participants est représentatif de l'ensemble de l’industrie de la gestion d'actifs, mêlant de grands acteurs gérant plus de 500 milliards d'euros et de petites sociétés de niche gérant moins de 100 milliards d'euros. En recueillant et en analysant ces données, l'étude a identifié les principales tendances et défis du marché qui façonneront l'avenir de l'industrie.

Pour lire l’Asset Management Survey 2019 dans son intégralité, cliquez ici: https://www2.deloitte.com/lu/asset-management-survey

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

Roland Bastin - Press (002)
18/06/2020 Communiqué

Deloitte Luxembourg renews Information Security Management c...

Following a comprehensive external audit carried out by BSI Group (The British S...

Deloitte
Tilquin  Martino (002)
03/06/2020 Communiqué

Dixième édition du rapport annuel Global Human Capital Tre...

Alors que la résilience peut déterminer la survie d’une orga...

Deloitte
Vincent Gouverneur   Jacquou Martin (002)
21/02/2020 Communiqué

Bilan positif pour le cycle de conférences Deloitte dédié...

Organisée dans cinq pays différents, la 7e Conférence Deloitte sur le reporti...

Deloitte
Healthcare-pic (002)
10/02/2020 Évènements

La santé connectée et son impact sur les travailleurs du s...

Le mercredi 5 février s'est tenue la 9e édition de la conférence annuelle de...

Deloitte
Cross Border Distribution Conference (002)
05/02/2020 Communiqué

Cap sur 2030: nouvelles opportunités, nouvelles attentes

Les priorités de la Commission européenne en matière de réglementation des f...

Deloitte
22835 TMT2020  640x427px 300dpi PRESS (002)
29/01/2020 Communiqué

Deloitte publie les Global TMT Predictions 2020

Puces d’IA edge, 5G privée, robots de plus en plus interconnectés ; les inn...

Deloitte

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus