Poussée inquiétante de 33,70%

fr

Creditreform Luxembourg a analysé les statistiques concernant les faillites au Grand-Duché au premier semestre 2018 et les a comparées avec celles de la même période de l’année dernière. Herbert Eberhard, administrateur délégué de Creditreform Luxembourg, déplore: «Avec 611 déconfitures durant les six premiers mois de cette année, le nombre de faillites au Luxembourg a connu une progression alarmante de 33,70%». 

<< Retour
11/07/2018 | Communiqué
  • Creditreform

A l’envers des pays limitrophes, le Grand-Duché connaît une évolution inquiétante à la hausse  au niveau des faillites. En Allemagne, les déconfitures d’entreprises ont continué à régresser au premier semestre. On a constaté une baisse de 3,3% chez notre voisin allemand, qui a enregistré 9 900 faillites (1er semestre 2017: 10 240). Dans la région de Trèves et en Sarre, on peut cependant constater une augmentation des déconfitures. Selon les données de Creditreform, la hausse se chiffre à 14,3 % à Trèves.  En Sarre, le nombre des faillites atteint  au premier semestre de cette année 180 entreprises, une progression de 8,3%.

Au Luxembourg, la poussée est inquiétante avec une avancée des faillites de 457 à 611 entreprises fermées, soit une augmentation de 33,70%.

Le nombre d’entreprises âgées de plus de cinq qui ont failli au premier semestre 2018 est de 76,60%  par rapport au total des entreprises en déconfiture (2017 : 64%). La quote-part des firmes ayant moins de cinq est tombée à 23,40% (2017: 35%).

Si l’on analyse  l’évolution des faillites par tribunal d’arrondissement, on constate qu’à Luxembourg les déconfitures sont passées  de 380 à 545 déconfitures, soit une forte hausse de  43,42 %. Le tribunal d’arrondissement de Diekirch connaît une évolution inverse avec une baisse de 14,29%. On y a enregistré 66 déconfitures contre 77 l’année précédente.

Analyse des faillites par secteur montre que la plus forte augmentation a été notée, avec 137 déconfitures, au niveau du commerce. Au premier semestre 2017,  il y a eu 101 fermetures, soit une progression de 35,64% en 2018. Le quote-part du secteur du bâtiment dans les faillites est restée stable avec 4,75%. Durant les six premiers mois de cette année, 29 entreprises ont dû fermée leurs portes contre 28 pendant la même période de l’année dernière. Le secteur des services reste avec 439 cas contre 328 faillites en 2017 le triste 

leader avec une quote-part de 71,85 % (71,77 % en 2017). A nouveau, le plus faible nombre de faillites est  à mettre sur le compte du secteur de la production, où seulement six entreprises ont disparu.  L’année dernière aucune fermeture n’avait été annoncée.

Les sociétés à responsabilité limitée (s.àr.l.)  sont la forme juridique de société la plus concernée par les déconfitures avec  environ 60% du total des faillites. Ces dernières ont connu une très forte augmentation en passant de 268 à 367, soit une progression de 36,94 %. Ce résultat n’est pas surprenant vu que les créateurs d’entreprises et les petites entreprises  favorisent cette forme juridique. La quote-part des sociétés anonymes est de 37,97 % avec 232 firmes fermés. Au niveau des entreprises individuelles, six entreprises ont été déclarées en faillite contre douze l’année dernière.

La faillite de l’entreprise « Leglux »  de Howald, avec 50 emplois perdus, a fait la une des journaux.

La bonne conjoncture en Europe de l’Ouest et le bas niveau des intérêts sont les bases d’une croissance soutenue au Luxembourg. Pour 2018, Creditreform mise à nouveau sur une progression moins rapide des faillites par rapport au premier semestre de cette année.

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

Creditreform
11/07/2018 Communiqué

Poussée inquiétante de 33,70%

Creditreform Luxembourg a analysé les statistiques concernant les faillites au ...

Creditreform
Creditreform
22/01/2016 Communiqué

Augmentation du nombre des faillites de 3,31 %

À nouveau moins de 1.000 déconfitures au Grand-Duché de ...

Creditreform
Creditreform
01/10/2015 Communiqué

Garantir une bonne succession

Creditreform Luxembourg: est-ce que les entreprises luxembourgeoises y sont s...

Creditreform
Creditreform

Faillites d’entreprises en Europe, année 2014/15

Détente sensible dans l’Europe de l’ouest – L’...

Creditreform
Creditreform
20/02/2013 Communiqué

Creditreform Luxembourg renforce la protection des créancie...

L’information économique, un instrument de marketing? La transpa...

Creditreform

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus