La prochaine génération de dirigeants d’entreprises familiales change de cap

fr en de

Les dirigeants d'entreprises familiales de la prochaine génération se focaliseront sur la croissance, l’innovation et la professionnalisation accrue des structures de gouvernance. Ils auront aussi un style de leadership différent de celui de la génération précédente, et ils comptent prendre plus de risques que leurs prédécesseurs. Le maintien et la transmission du caractère familial de l'entreprise et la préservation des valeurs familiales restent malgré tout des préoccupations essentielles. Telles sont les principales conclusions de l’enquête « Next Generation » de Deloitte EMEA 2016.

<< Retour
02/06/2016 | Communiqué
  • Georges Kioes Proposal HD

    Deloitte Luxembourg Family Business Leader, Georges Kioes

Les entreprises familiales en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique sont à l’aube de changements qui vont être réalisés progressivement par les dirigeants de la prochaine génération. Quelque 56% de ces nouveaux dirigeants entendent modifier la stratégie de leur entreprise familiale. Comme l'explique Georges Kioes, Partner Audit et Family Business Leader chez Deloitte Luxembourg: « C'est un développement naturel au vu des temps qui changent. La prochaine génération ne devrait pas être des clones de leurs prédécesseurs, mais devrait plutôt avoir le courage et la vision de diriger son entreprise dans une nouvelle direction, sans trahir les valeurs familiales.

Dans le même temps, les anciennes générations doivent être favorables à l'idée de lâcher prise. » La mondialisation actuelle de l’économie a un impact sur les entreprises familiales. Bon nombre de ces sociétés vont se concentrer sur la conquête de nouveaux marchés géographiques ou sur de nouveaux produits et services. Cette expansion nécessite une nouvelle approche de la gestion des entreprises familiales selon 80 % des futurs dirigeants, qui comptent avoir une approche moins ‘paternaliste’ que leurs prédécesseurs. Les successeurs comptent également modifier les structures de gouvernance d’entreprise et au niveau de la famille, et ils sont davantage disposés à recruter des cadres en dehors de la sphère familiale pour garantir la continuité de l’entreprise.

Innovation et risques

On pense bien souvent que les entreprises familiales ont tendance à fuir les risques et à ne pas vouloir innover, même quand elles ont les moyens de le faire. Georges Kioes poursuit « nos recherches démontrent le contraire pour les générations à venir. L’innovation est citée par 76% de nos répondants, comme étant l’une des 3 plus grandes priorités et 18 % d’entre eux la considèrent comme la priorité numéro un. Pour la prochaine génération, le défi sera toutefois de convaincre les membres de leur famille de l’importance de l’innovation. » Plus de 60% des membres de ces familles ont conscience de l’innovation, mais 40% seulement sont disposés à prendre les risques nécessaires. Néanmoins, 55% des successeurs affirment que leurs entreprises innovent déjà à un rythme plus soutenu que leurs concurrents, et 51% comptent adopter un profil de risque plus agressif, mais de façon mieux contrôlée.

Caractère familial

L’un des principaux défis pour les successeurs est de préserver le caractère familial de l'entreprise, de préserver les valeurs de la famille et de les transmettre à la génération suivante. Une autre épreuve réside dans la formalisation de la planification de succession. Quelque 60% d’entre eux vont prendre les rênes de leur société sans plan formel. Et malgré cela, près de la moitié des interviewés ont commencé à s’y préparer avant même le début de leur vie professionnelle.

A propos de l’enquête « Next Generation »

L’enquête « Next Generation » EMEA 2016 est une initiative de Deloitte. Des entretiens approfondis ont été menés en face-à-face entre janvier et avril 2016 dans 19 pays d’Europe, du Moyen-Orient et d’Afrique.

Les résultats complets de l’enquête sont disponibles sur le site Internet de Deloitte Luxembourg : www2.deloitte.com/lu/next-generation-family-business .

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

pascal martino ronan vander elst
18/04/2018 Communiqué

Les banques luxembourgeoises sont-elles prêtes pour le nouv...

Selon une étude approfondie de Deloitte, la pression réglementaire, environnem...

Deloitte
Deloitte roadshow
30/03/2018 Communiqué

Deloitte sur les routes du reporting fiscal des fonds d'inve...

Dans un environnement fiscal en constante évolution, les équipes du reporting ...

Deloitte
Andreas Meier Partner and GBC Leader
14/03/2018 Publication

Le Luxembourg est-il prêt pour la troisième révolution in...

Une conférence Deloitte aborde les défis et les opportunités du plan Rifkin p...

Deloitte
Pascal Eber Maxime Heckel Deloitte

Deloitte lance son service KYC

Conformité KYC 2.0

Deloitte
Lize Griffiths Deloitte press

Deloitte crée un nouveau centre d’excellence dédié aux ...

Au cours des dernières années, le secteur financier a été soumis à des chan...

Deloitte
Luc Brucher Deloitte healthcare conference
09/02/2018 Publication

Deloitte - La technologie numérique permet aux patients de ...

Deloitte Luxembourg a publié cette semaine son nouveau livre blanc A journey to...

Deloitte

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus