La conférence Deloitte examine les opportunités et perspectives pour le Luxembourg

fr en de

Corporate Governance et digitalisation

<< Retour
19/02/2016 | Communiqué
  • IMG 1710 (2)

    De gauche à droite: Luc Brucher, Deloitte Luxembourg, Raoul Mulheims, Digicash Payments, Marc Glesener, M(a)Gsolutions (moderator), Stephan Blohm, von der Heydt Invest and Anne-Marie Nicolas, Loyens&Loeff

Comment la digitalisation change-t-elle le marché, le monde de l’entreprise et les processus de travail ? Dans quels domaines les prestataires de services financiers sont-ils particulièrement sollicités et quel rôle joue la Corporate Governance dans un monde économique de plus en plus numérisé ? Ces questions, et d’autres, ont été abordées lors d’une table ronde organisée dans le cadre de la conférence Deloitte sur le marché germanophone au Luxembourg. L’événement, organisé pour la troisième année consécutive par Deloitte Luxembourg, portait essentiellement sur le thème de la bonne Corporate Governance dans les entreprises ainsi que sur les opportunités et les risques de la digitalisation croissante, en plus des évolutions actuelles du marché.

Digitalisation: le Luxembourg est-il bien positionné?

Le secteur ICT luxembourgeois fait partie du top 10 mondial. Une infrastructure ultramoderne affichant la plus grande concentration mondiale de data centers, des dispositions réglementaires correspondantes et des compétences spécialisées en la matière sont autant de conditions optimales pour autoriser les évolutions économiques dans le domaine des technologies de l’information et de la communication. C’est surtout dans le secteur de la finance (Fin-Tech) que le Grand-Duché occupe le devant de la scène.
« Le Luxembourg permet la création de nouveaux services à l’intersection entre la technologie et l’économie financière, services qui possèdent également un grand potentiel de développement au-delà des frontières du marché luxembourgeois. Parmi ces services, citons notamment les services de paiement mobiles pour les banques ainsi que les systèmes de paiement Peer-to-Peer», explique Jan van Delden, Partner et German Business Leader chez Deloitte Luxembourg.

Il existe encore un potentiel d’évolution dans le secteur ICT en termes de directives sur la protection des données et d’encouragement de la jeune génération. Les participants à la discussion étaient d’accord pour dire qu’il n’est pas toujours facile de trouver des spécialistes IT dans un petit pays comme le Luxembourg. En outre, les entreprises doivent de plus en plus s’adapter aux besoins des clients et être joignables sur tous les canaux numériques pour discuter des avantages ou des inconvénients des produits.

Good Governance

En tant que premier pôle pour les fonds de placement en Europe - et second au niveau mondial - le marché du Luxembourg est aussi confronté à de plus en plus d’exigences prudentielles et liées à la qualité et la transparence. De bonnes directives de Corporate Governance dans les entreprises peuvent donc contribuer à une utilisation des ressources plus efficace et plus transparente. Selon Stephan Blohm, administrateur délégué de Von der Heydt Invest, celle-ci se distingue par des systèmes de contrôle internes efficaces, une bonne gestion des risques ainsi que la compliance (conformité) et une révision interne « Ces trois piliers du contrôle ont pour mission de soutenir le management et d’éviter les actes délictueux et erronés au moyen d’une surveillance et de contrôles plus stricts », explique Stephan Blohm. « La norme actuelle en matière de Corporate Governance au Luxembourg est une norme de premier plan au niveau international et incite les investisseurs à choisir le Luxembourg comme hub pour la gestion de leurs placements. »

En plus des exigences légales et réglementaires, l’Alfi Code of Conduct for Luxembourg Investment Funds ou les Ten Principles of Corporate Governance de la Bourse luxembourgeoise ne sont que quelques exemples de la volonté forte de mettre l’accent sur des normes de qualité plus strictes dans le domaine de la gouvernance. 

Environ 70 personnes ont participé à la conférence germanophone avec débat public le 17 février. Anne-Marie Nicolas du cabinet Loyens&Loeff, Stephan Blohm de Von der Heydt Invest, Raoul Mulheims, directeur de Digicash Payments, et Luc Brucher, Partner chez Deloitte Luxembourg, ont pris part à ce débat.

Dans le cadre de la conférence, la nouvelle édition de l’étude de marché de Deloitte « Der deutschsprachige Markt in Luxemburg - Nachgefragt » a également été présentée. L’édition complète, qui comprend des entretiens intéressants avec des représentants du monde politique et économique, ainsi qu’un résumé vidéo sur le thème de la digitalisation sont consultables à l’adresse: www2.deloitte.com/lu/deutschsprachige-markt-luxemburg-2016.

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

Roland Bastin - Proposal - Low Res
07/09/2017 Communiqué

Deloitte Luxembourg obtient la certification de gestion de l...

Après une vérification externe exhaustive réalisée par BSI Group (la British...

Deloitte
Yves Francis Horizon1
10/07/2017 Communiqué

New thinking on the Horizon

Deloitte dedicated the 7th edition of the Horizon conference to exponential orga...

Deloitte
DeloitteHealtAward
29/06/2017 Communiqué
Raymond Krawczykowski 1024x1024px
15/06/2017 Communiqué

Deloitte reçoit 24 prix lors de l’ITR European Tax Awards

Le réseau Deloitte a remporté 24 prix lors des European Tax Awards 2017, le pl...

Deloitte
Deloitte new partners 1 red
13/06/2017 Carrières

Construire l’avenir : Deloitte nomme huit nouveaux associ...

À mesure que son nouveau siège prend forme à la Cloche d'Or, Deloitte renforc...

Deloitte
Pascal Martino press
09/06/2017 Publication

Deloitte - Les banques luxembourgeoises s’efforcent d’am...

Deloitte Digital vient de publier la seconde édition de son étude intitulée D...

Deloitte

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus