UBS introduit un cadre pour évaluer et pour saisir l'opportunité d'investissement dans l'intelligence artificielle

fr en de

La nouvelle étude du Chief Investment Office (CIO) d'UBS Global Wealth Management (GWM) examine de plus près comment le lancement de l'intelligence artificielle (IA) générative a déclenché un important boom des investissements. Au cours des prochaines décennies, les entreprises qui fournissent et adoptent l'IA devraient être au cœur de la croissance économique et de la création de richesse. Le rapport présente un cadre d'investissement axé sur la chaîne de valeur afin d'identifier les opportunités liées à l'IA, de faire la lumière sur son fonctionnement et de mettre en évidence ses implications pour l'économie mondiale, pour le développement durable et pour les différents secteurs.

<< Retour
18/06/2024 | Communiqué
  • UBS202301170050 (002)

Le lancement de ChatGPT a marqué un tournant pour l'IA et pour son adoption, et l'éventail des problèmes que l'IA peut résoudre continue de s'élargir rapidement. Dans sa nouvelle étude « Intelligence artificielle : bien évaluer et saisir l’opportunité d’investissement », le CIO d'UBS GWM présente un cadre axé sur la chaîne de valeur pour l'univers de l'IA investissable, décrivant la création de valeur dans l'industrie de l'IA d'un point de vue ascendant.

Selon l’étude, la fortune des différentes parties de la chaîne de valeur est susceptible de varier même dans un secteur à croissance élevée, en raison de l'innovation rapide, de l'évolution de la dynamique concurrentielle et des changements dans le sentiment des investisseurs. L’étude identifie trois couches qui s'alimentent les unes les autres verticalement :

  • La couche « habilitante » : Les entreprises qui fournissent l'ossature du développement de l'IA, allant de la production de semi-conducteurs à la conception de puces, au cloud et aux centres de données, ainsi que les entreprises impliquées dans l'alimentation électrique. D'ici à 2027, la création de valeur devraient s'élever à 185 milliards de dollars.
  • La couche « intelligence » : Les entreprises qui transforment les ressources informatiques et énergétiques de la couche « habilitante » en « intelligence », par exemple celles qui développent de grands modèles de langage et celles qui possèdent des actifs de données pouvant être transformés en « intelligence ». Compte tenu de la petite taille de la base, cette couche devrait connaître la plus forte croissance jusqu'en 2027.
  • La couche « application » : Les entreprises qui intègrent les outils de la couche « intelligence » dans des cas d'utilisation spécifiques. Cette couche offre probablement le plus grand potentiel de rentabilisation au fil du temps, mais cette opportunité est difficile à quantifier à ce stade précoce. Actuellement, le rapport prévoit un marché directement adressable de 395 milliards de dollars en opportunités de revenus pour la couche d'application d'ici 2027.

La création de valeur économique par couche fournit des informations importantes, car chaque couche doit créer suffisamment de valeur économique pour justifier les coûts de la couche précédente. L'un des ratios clés à surveiller est donc le rapport entre le potentiel de rentabilisation de la couche application et les coûts des couches « habilitante » et « intelligence ». Il est probable que ce ratio devienne un indicateur clé du rendement des investissements.

Impact de l'IA sur les secteurs et sur le développement durable

Bien que l'IA devrait avoir un impact neutre ou positif sur la marge brute et les marges d'exploitation des entreprises dans la plupart des secteurs, l’étude constate que le pouvoir de fixation des prix pourrait souffrir dans plusieurs secteurs si l'IA a un impact déflationniste sur les produits et sur les prix. Certaines industries sont habituées aux perturbations technologiques mais, pour d'autres, l'IA constituera un défi plus important et les entreprises devront adapter rapidement leurs modèles d'affaires pour rester compétitives sur le marché.

Nombre de ces changements induits par l'IA pourraient également avoir une incidence sur le développement durable, car la technologie permet à la société d'utiliser les ressources plus efficacement et de fournir des produits et des services indispensables aux communautés éloignées et/ou mal desservies.

Comment investir dès aujourd'hui dans l'avenir de l'IA ? Le potentiel du marché de l'intelligence artificielle est immense. L’étude estime que la création de valeur de l'IA pourrait s'élever à près de 1200 milliards de dollars d'ici 2027 et présente quatre considérations clés pour que les investisseurs puissent saisir cette opportunité d'investissement :

  • Etre suffisamment investi. Au cours des derniers mois, de nombreux investisseurs se sont au moins partiellement exposés à l'IA. Cependant, le rythme de croissance du secteur fait que de nombreux investisseurs n'ont pas suffisamment investi dans ce domaine.
  • Privilégier la couche « habilitante ». S'il existe un risque que les craintes de surcapacité dans le secteur des technologies habilitantes déclenchent la volatilité, ce segment offre actuellement, selon les conclusions de l’étude, la meilleure combinaison de profils attrayants et visibles de croissance des bénéfices, un positionnement concurrentiel fort, une marge de réinvestissement et des valorisations raisonnables.
  • Les mégacapitalisations sont au cœur de l'histoire de l'IA. Jusqu'à présent, ce sont les plus grandes entreprises technologiques qui ont le plus profité de la ruée vers l'IA. L’étude prévoit en effet que le marché de l'IA sera dominé par un oligopole de « fonderies » verticalement intégrées et d'acteurs monolithiques tout au long de la chaîne de valeur.
  • Les Etats-Unis ne sont pas les seuls concernés. Les monolithes technologiques chinois se négocient toujours à des valorisations similaires à celles qu'ils avaient avant le lancement de ChatGPT. Pourtant, ils investissent massivement dans l'IA. A terme, la Chine devrait développer un écosystème de l'IA distinct de celui de la plupart des autres pays, ce qui devrait conduire à un potentiel de rentabilisation important.

Pour en savoir plus sur l’étude complète

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

UBS202301170050 (002)
18/06/2024 Communiqué

UBS introduit un cadre pour évaluer et pour saisir l'opport...

La nouvelle étude du Chief Investment Office (CIO) d'UBS Global Wealth Manageme...

UBS Luxembourg
FreeVector-UBS
03/06/2024 Communiqué

UBS completes merger of UBS AG and Credit Suisse AG

UBS Group AG announces today that it has completed the merger of UBS AG and Cred...

UBS Luxembourg
Old town Zurich
28/03/2024 Communiqué

Immobilier de luxe en Suisse – Cela ne marche pas tout seu...

En 2023, le segment du luxe n’a pas été épargné par la hausse des taux d...

UBS Luxembourg
Christian Borner 3 (002)
27/02/2024 Carrières

Christian Borner nommé Country Head d’UBS Luxembourg

Christian Borner a été nommé Country Head d’UBS Luxembourg lors du passage ...

UBS Luxembourg
FreeVector-UBS
06/02/2024 Communiqué

UBS publie ses résultats pour le 4T23 et l’exercice 2023 ...

Elle veut proposer un dividende par action de 0,70 USD (+27% sur un an) et repre...

UBS Luxembourg
Bloom or bust
18/01/2024 Communiqué

Bloom or bust? Unlocking transition finance to reduce biodiv...

Biodiversity is important for the climate and the economy with c. 60% of global ...

UBS Luxembourg

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus