Le LIST mène un nouveau projet pour digitaliser les zones rurales en Europe et au-delà

fr en

Un nouveau projet d'envergure coordonné par le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) et couvrant toute l'Europe et au-delà vient d'être lancé. Son objectif : aider les communautés rurales à trouver des solutions de connectivité et d'éducation par le biais de la digitalisation pour résoudre les problèmes qu'elles rencontrent dans leur vie quotidienne et leur travail.

<< Retour
  • Dr Maria Rita Palattella

    Dr Maria Rita Palattella

Intitulé COMMECT, ce projet réunit les deux concepts que sont la « COMMunity » et la « ConnECTivity » en vue d’effacer la fracture digitale et de répondre aux besoins des communautés rurales avec des solutions de connectivité rentables et respectueuses de l'environnement.

COMMECT est un projet Horizon Europe et dispose d’un consortium de 20 partenaires : 12 de pays de l'Union européenne (UE) et 8 de pays extérieurs à l'UE, dont la Turquie, la Norvège et la Serbie.

Suivant leur pays, les partenaires font face à des défis différents. C’est pourquoi COMMECT adopte une approche holistique et multidisciplinaire de ses objectifs. Au Luxembourg par exemple, l'accent est mis sur la viticulture. Ce domaine, pour lequel le LIST dispose déjà d’une forte expérience, est en effet important pour le secteur agricole et économique du pays. L'objectif est d'améliorer les approches précédentes et de mieux détecter comme prévoir les effets du changement climatique en augmentant la connectivité, les dispositifs IoT (Internet des objets) et en utilisant la connectivité par satellite. Le Grand-Duché travaillera avec IBLA, SES et LUXSENSE.

Dans d'autres pays, différents scénarios sont pris en compte pour correspondre à leurs besoins. C'est par exemple le cas de la Norvège, où les forêts seront analysées pour voir comment les réseaux 5G privés peuvent être utilisés pour aider l'environnement, créer de la sécurité dans la forêt, augmenter la création de valeur des ressources forestières et préserver la biodiversité.

Au Danemark, les études porteront sur les avantages de la 5G et des liaisons de retour par satellite alimentées par des sources d'énergie non fossiles, pour la gestion à distance du transport du bétail dans les zones rurales et éloignées.

En Turquie, les oliviers seront au centre des préoccupations de COMMECT. Ils sont en effet affectés par le changement climatique et seront donc surveillés à l'aide d'appareils IoT et de réseaux mobiles.

En Serbie, l’accent est davantage mis sur les solutions d'énergie renouvelable dans les zones naturelles. Le pays possède de grandes zones lacustres où l’installation de panneaux solaires, collectant de l'énergie pour un système d'irrigation intelligent et d'autres usages agricoles, serait souhaitée.

Le Dr Maria Rita Palattella, coordinatrice du projet COMMECT au LIST, a déclaré : « Nous voulons aider ces communautés rurales à se digitaliser afin qu'elles puissent également devenir plus durables et résilientes. Nous allons concevoir des solutions de connectivité à haut rendement énergétique dans le but de contribuer à la mitigation du changement climatique (par exemple, en réduisant le CO2). Parallèlement, le projet aborde les impacts économiques dans le but d'accroître la compétitivité des communautés rurales. »

Les partenaires du consortium concevront plusieurs modèles commerciaux qui expliqueront, en fonction de la solution adoptée par un agriculteur, le revenu pouvant être attendu ainsi que la potentielle augmentation de la production. Si certaines technologies sont utilisées, une nouvelle stratégie, à travers laquelle plusieurs agriculteurs partagent les dispositifs et la technologie pour minimiser les coûts, peut être nécessaire.

Le Dr Palattella a décrit les différents points abordés par le projet : « Nous voulons faciliter la prise de décision dans le choix de la connectivité Internet la plus appropriée, en tenant compte de l'impact environnemental et de l'impact socio-économique dans différents scénarios. De plus, cinq « living labs » seront déployés, chacun abordant un problème différent. Ils permettront de s'assurer que nous comprenons les besoins réels des agriculteurs, des forestiers, des viticulteurs et autres, afin de les aider à relever les défis auxquels ils sont confrontés.»

Des ateliers interactifs sont prévus pendant la durée du projet de trois ans afin de former et recueillir les retours des parties prenantes. Ces ateliers seront importants pour la coopération et le partage des résultats entre tous les acteurs.

COMMECT s'efforcera de donner la priorité à l'utilisateur final, et cet objectif contribuera à changer l'approche traditionnelle de la conception des réseaux. Il développera des solutions de connectivité innovantes, qui seront non seulement bien conçues d'un point de vue technologique, mais aussi adaptées aux besoins des utilisateurs finaux.

Pour plus d'informations, visitez la page du projet COMMECT sur LIST.lu

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

Dr Maria Rita Palattella

Le LIST mène un nouveau projet pour digitaliser les zones r...

Un nouveau projet d'envergure coordonné par le Luxembourg Institute of Science ...

LIST
microscope_LIST
01/08/2022 Communiqué

Le LIST installe le microscope électronique le plus puissan...

Le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) a récemment installé ...

LIST
5G-Planet-road
13/07/2022 Communiqué

Un projet de sensibilisation à la 5G est maintenant termin...

Le projet 5G-PLANET, qui a donné lieu au lancement d'une plateforme de sensibil...

LIST
LIST-GECAMED

GECAMed, premier logiciel luxembourgeois à obtenir la confo...

Le logiciel de gestion de cabinets médicaux GECAMed développ&ea...

LIST

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus