Une ère de ruptures : Quintet dévoile ses perspectives d’investissement

fr en de

“Counterpoint” met en évidence les dynamiques qui vont animer l'économie mondiale, les marchés financiers et les principales classes d'actifs à partir du second semestre de 2022.

<< Retour
21/06/2022 | Communiqué
  • Ilario Attasi (L)  Nicolas Sopel (R) - Quintet Private Bank

    Ilario Attasi, Group Head of Investment Advisors, et Nicolas Sopel, Senior Macro Strategist

Dans un monde caractérisé par une croissance plus faible et une inflation plus élevée – alimentée par des facteurs tels que la guerre en Ukraine, les perturbations actuelles de la chaîne d'approvisionnement et les risques persistants liés à la COVID – les investisseurs continueront à composer avec l'incertitude. Il s'agit notamment des risques de récession dans la zone euro, surtout si la guerre en Ukraine s'intensifie, et d'un possible resserrement excessif de la Réserve fédérale américaine, qui freinerait la plus grande économie du monde. Dans un tel contexte d'incertitude, les investisseurs sont naturellement nerveux quant aux perspectives de rentabilité des entreprises et de rendement des investissements.

Au-delà des nombreux gros titres inquiétants actuels, il existe toutefois d'importantes opportunités à long terme liées à cette ère de disruption. L'invasion de l'Ukraine par la Russie et la pandémie ont stimulé la relocalisation, ce qui a entraîné une augmentation des investissements dans le secteur de l'offre des économies nationales. L'insécurité énergétique contribue à la transition verte. Et malgré un premier semestre difficile pour les valeurs technologiques, des thèmes tels que la cybersécurité, la robotique et l'automatisation pourraient se renforcer.

Tel est le point de vue de Ilario Attasi, Group Head of Investment Advisors, et Nicolas Sopel, Senior Macro Strategist, de Quintet Private Bank. La banque privée européenne a publié aujourd'hui son Counterpoint semestriel, ses prévisions pour l'économie mondiale, les marchés financiers et les principales classes d'actifs. Dans ce rapport, qui reflète les prévisions d'une croissance mondiale de 3,3 % en 2022 (contre 5,8 % en 2021) et d'une inflation mondiale de 7,8 % (contre 4,6 % en 2021), Quintet met en évidence cinq convictions fondamentales et leurs conséquences pour les investisseurs.

La banque identifie une série de tendances structurelles micro et macro, qui se sont accélérées à la suite de la pandémie et du conflit ukrainien, et qui risquent changer la donne :

1. ENTREPRISES | LORSQUE LA SITUATION SE DÉGRADE…

Les meilleures entreprises peuvent prospérer pendant les périodes d'incertitude, comme aujourd'hui, notamment en plantant les graines de la prochaine saison de croissance. Cela nécessite une concentration et une flexibilité à long terme, surtout sur le plan financier. « Pour ces raisons, a déclaré Monsieur Attasi, nous avons une préférence marquée pour les entreprises ayant un bilan solide et des niveaux élevés de flux de trésorerie disponible. La solidité financière donne aux sociétés en croissance la flexibilité et la possibilité de continuer à investir en période de ralentissement. »

2. SECTEURS | RELOCALISER, RÉTABLIR ET RASSURER

Les gouvernements et les entreprises prennent des mesures actives pour remédier aux faiblesses consécutives à des décennies de délocalisation et de déséquilibre économique. « Cela stimulera des investissements significatifs dans des industries d'importance stratégique, ce qui conduira à des chaînes d'approvisionnement plus robustes, à une meilleure sécurité nationale et à une plus grande indépendance énergétique », a déclaré Monsieur Sopel. « Dans les marchés émergents, la Chine se concentre depuis longtemps sur le rééquilibrage de son économie, en favorisant la production nationale et en mettant à niveau son secteur manufacturier sur la chaîne de valeur. » Pour Sopel, ces tendances seront probablement des moteurs importants pour les rendements des actions au cours de l'année à venir.

3. L’ÉCONOMIE | APPRENDRE À VIVRE AVEC L’INFLATION

L'inflation mondiale devrait atteindre 7,8 % pour l'ensemble de l'année, puis ralentir à environ 5 % en 2023. Même si cela reste supérieur aux niveaux de la décennie pré-COVID – qui était caractérisée par l'austérité budgétaire et l'assainissement des bilans – les banques centrales devraient être en mesure de ralentir le rythme du resserrement l'année prochaine, après plusieurs hausses de taux cette année. « À plus long terme, a déclaré Nicolas Sopel, il est peu probable que toute inflation provenant de la transition écologique et de chaînes d'approvisionnement plus locales se heurte à des hausses de taux significatives. »

4. ÉNERGIE | DES ÉNERGIES RENOUVELABLES ET FIABLES

Les thèmes des combustibles fossiles et des énergies propres ont tous deux surperformé le marché depuis l'invasion de l'Ukraine en février, une approche pour diminuer les risques qui a du sens dans un contexte où les marchés se concentrent sur le besoin à court terme de sécuriser les approvisionnements énergétiques. À plus long terme, cependant, les investisseurs se concentreront de plus en plus sur les technologies propres à mesure que l'enthousiasme pour les combustibles fossiles diminuera. « Les actions des énergies propres ont surperformé le marché depuis l'adoption de l'Accord de Paris sur le climat en 2015 », a noté Monsieur Attasi. « Cette décennie, la divergence entre les actions des énergies propres et les actions des combustibles fossiles, qui ont sous-performé au cours de la dernière décennie, pourrait être encore plus prononcée. »

5. TECHNOLOGIE | LA TECHNOLOGIE CONTRE VENTS ET MARÉES

Les valeurs technologiques mondiales sont peut-être en passe de connaître leur plus forte baisse annuelle depuis 14 ans, mais les investisseurs à long terme ont de bonnes raisons de continuer à surpondérer les thèmes liés à la technologie, notamment par le biais d'une approche diversifiée. « La technologie peut potentiellement faire face aux défis majeurs de notre époque, à savoir le changement climatique, la dépendance énergétique, les risques de pandémie, la sécurité alimentaire et la résilience de la chaîne d'approvisionnement, a commenté Monsieur Sopel. « Parallèlement, certaines des opportunités les plus excitantes, comme le métavers, l'intelligence artificielle, les véhicules autonomes ou encore la génomique, sont également étroitement liées à la technologie. Les perspectives à long terme pour la technologie et l'innovation restent solides. »

La version complète du Midyear 2022 Counterpoint de Quintet est disponible à l'adresse suivante : Quintet 2022 Midyear Outlook

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

Ilario Attasi (L)  Nicolas Sopel (R) - Quintet Private Bank
21/06/2022 Communiqué

Une ère de ruptures : Quintet dévoile ses perspectives d...

“Counterpoint” met en évidence les dynamiques qui vont animer l'économie m...

Quintet
Chris Allen - Quintet Private Bank
12/05/2022 Carrières

Chris Allen nommé Group CEO de Quintet Private Bank

L’ancien Head of Global Private Banking, EMEA de HSBC mènera Quintet vers la ...

Quintet
400-ounce gold bars
23/03/2022 Partenariat

La Monnaie royale s’associe à Quintet Private Bank pour i...

La Monnaie royale introduit des lingots d’or recyclés à 100 % dans le cadre ...

Quintet
(L) Jakob Stott + (R) James Purcell - Quintet Private Bank

Quintet lance le premier fonds d’investissement multi-acti...

EPS Quintet Earth combine une exposition aux obligations vertes et aux actions ...

Quintet
Bill Street (L)  Daniele Antonucci (R) - Quintet Private Bank
07/12/2021 Communiqué

La grande remise à plat : Quintet dévoile ses perspectives...

« Counterpoint » met en évidence les dynamiques qui animeront l'économie m...

Quintet
Quintet Private Bank (artist rendering) (002)
29/07/2021 Partenariat

Robeco s'associe à Quintet pour profiter du prochain boom d...

En prévision d'un boom attendu du marché des obligations vertes en dollars, st...

Quintet

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus