Les cybertarifs continuent de grimper ; l'inflation inquiète les assureurs

fr

Indice du marché de l’assurance Marsh T1 2022 : les tarifs des assurances commerciales dans le monde continuent de baisser ; hausse des prix de 11 % au premier trimestre 2022

<< Retour
18/05/2022 | Communiqué
  • marsh9653

Les prix globaux des assurances commerciales ont augmenté de 11 % au premier trimestre 2022, selon l’indice global du marché de l’assurance publié par Marsh, premier courtier d’assurances et conseiller en risques au monde.  premier trimestre 2021. Bien qu’il s'agisse du 18e trimestre consécutif de hausses, le taux de progression reste modéré dans la plupart des branches et dans presque toutes les régions. Cette tendance à la hausse modérée des tarifs a débuté au premier trimestre 2021.

Un aperçu régional

Dans la plupart des régions, la hausse des prix est modérée en raison du ralentissement de l’augmentation des tarifs d’assurances financières et professionnelles. Le Royaume-Uni, avec une augmentation de la tarification combinée de 20 % (baisse de 22 % au quatrième trimestre 2021), et les États-Unis, où les prix ont augmenté de 12 % (baisse de 14 %), ont continué à pousser le taux combiné mondial. Dans le Pacifique, la hausse des prix a atteint 10 % (contre 13 %), en Asie 3 % (contre 4 %) et en Europe continentale 6 % (contre 9 %). Pour le deuxième trimestre consécutif, l'Amérique latine et les Caraïbes ont constitué la seule exception à la tendance modérée : les tarifs y ont augmenté de 6 % (contre 4 % au trimestre précédent).

Autres constatations importantes

Les prix des assurances incendie ont augmenté en moyenne de 7 % dans le monde, contre 8 % au premier trimestre 2022 ; les prix des assurances dommages ont augmenté en moyenne de 4 %, contre 5 % au cours du trimestre précédent.

Les prix des assurances financières et professionnelles, résultant en grande partie des cybersassurances ont, avec 26 %, connu la plus grande hausse de toutes les grandes catégories de produits d'assurance. Il s'agissait toutefois d'une baisse par rapport aux 31 % du trimestre précédent, en raison d'un ralentissement de la hausse des tarifs des assurances administrateurs et dirigeants d'entreprise.

Les tarifs des cyberassurances ont continué d’augmenter, en raison surtout de l’augmentation constante de la fréquence et de la gravité des demandes de ransomware, de nombreux assureurs cherchant à renforcer les conditions de couverture, dans le cadre notamment du conflit ukrainien. Les prix ont augmenté de 110 % aux États-Unis (contre 130 % au quatrième trimestre 2021) et de 102 % au Royaume-Uni (contre 92 %).

Les hausses de l'inflation ont déjà des répercussions sur les réclamations dans différentes branches et ont été jugées préoccupantes par les assureurs dans les régions touchées.

Europe continentale

En Europe continentale, les prix des assurances pour les lignes incendie et D&O continuent de se stabiliser. L'assurance incendie a augmenté de 6 %, en baisse par rapport aux 10 % du trimestre précédent. Les risques exposés au CAT (événement catastrophique comme un ouragan, un tremblement de terre ou une inondation) sont restés difficiles et ont connu les plus fortes hausses, bien qu’à un niveau inférieur par rapport aux trimestres précédents. La concurrence pour trouver de nouveaux marchés s'est accrue entre les compagnies européennes. Les assureurs ont accentué l’attention pour l’adéquation des évaluations, en raison de l’environnement difficile provoqué par l’inflation galopante. Malgré la baisse des tarifs, les assureurs restent disciplinés en ce qui concerne le déploiement et la mise en commun de capacités. Des changements de formulation et une approche agressive sont restés un défi, en particulier pour l'application d’exclusions-sanction supplémentaires dans le cadre du conflit Russie-Ukraine. Les prix des assurances dommages ont augmenté de 6 %, contre 7 % au quatrième trimestre 2021. Les tarifs ont montré des signes de stabilisation, mais la variation régionale subsiste. Les assureurs se sont surtout inquiétés de l’inflation sociale et générale ; les clients disposant de grands parcs automobiles américains ont connu des hausses de prix importantes. Certains clients ont connu des augmentations de la compensation des travailleurs, généralement en raison de capacités limitées. Les prix des assurances financières et professionnelles ont augmenté de 9 %, une baisse par rapport aux 13 % du trimestre précédent. Le marché D&O a été influencé par un afflux de nouvelles capacités et une amélioration de la rentabilité, ce qui a entraîné des baisses de tarifs pour certains programmes avec des prix adéquats. La tarification des primes d'assurance et de la responsabilité professionnelle est restée modérée, avec des hausses moyennes de 9 %. Les assureurs se sont également montrés prêts à conclure de nouveaux contrats. La cyberassurance reste un cas à part, avec une hausse tarifaire de 80 % due à des réductions de capacité et à des problèmes de ransomware. Les préoccupations relatives aux risques systémiques et aux risques d’accumulation ont subsisté, ce qui a conduit à une gestion des capacités et une sélection des risques prudentes, ainsi qu’à des exigences accrues en matière d’information.

Le Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, la hausse des prix a ralenti dans toutes les grandes zones de couverture. Les prix des assurances dommages ont ainsi augmenté de 9 %, contre 10 % au quatrième trimestre 2021. Des hausses de prix significatives ont été imposées en grande partie aux clients de la production alimentaire, du stockage ou du recyclage de déchets. Les assureurs ont abandonné l'objectif d'imposer des hausses de prix générales pour se concentrer sur des domaines dont ils estiment qu'ils sont sous-cotés ou peuvent donner lieu à des pertes. Les prix des assurances dommages ont augmenté de 3 %, contre une hausse de 4 % au trimestre précédent. Les véhicules électriques (VE) ont fortement influencé le marché de l'assurance automobile, les coûts de réparation des véhicules électriques étant environ 25 % plus élevés que pour les véhicules thermiques. En effet, les pièces sont difficiles à trouver et il y a une pénurie de spécialistes en réparation de VE. Les prix des assurances financières et professionnelles, portés par le cyberespace, ont bondi de 39 %, poursuivant leur baisse par rapport à la hausse de 43 % au quatrième trimestre 2021. À noter que les prix des assurances pour la couverture des délits commerciaux ont augmenté de 25 % à 30 %.

États-Unis

Aux États-Unis, les cyberclaims mettent la pression sur les assurances financières et professionnelles. Avec 7 %, les hausses de prix dans les assurances incendie reflétaient celles du quatrième trimestre 2021. Les entreprises enregistrant des pertes importantes, présentant une mauvaise qualité de risque ou une exposition importante à une catastrophe secondaire (CAT) ont généralement connu des hausses de tarifs bien supérieures à la moyenne. Les prix des assurances dommages ont augmenté de 4 %, hors compensation des travailleurs qui a augmenté de 6 %. Les prix des cyberrisques ont augmenté de 110 %, principalement en raison de la réévaluation et du réexamen des cyberrisques.

Céline Verhaegen, Head of Specialties chez Marsh conclut : « Le conflit entre la Russie et l’Ukraine entraîne une tragédie humanitaire ainsi qu’un impact politique et économique. En outre, il a ajouté de la pression à un marché des assurances déjà difficile pour nos clients. Nous commençons également à voir l’impact de la hausse de l’inflation sur les coûts de pertes et la croissance de l’exposition, ce qui peut à son tour influencer la tarification.

Cependant, les fondamentaux du marché restent solides et nous nous attendons à ce que les hausses tarifaires poursuivent leur tendance modérée. Nous continuerons d'aider nos clients à trouver des prix et des couvertures compétitifs, ainsi qu'une bonne compréhension de la manière dont la dynamique changeante du marché peut influencer leurs risques. »

Le lien vers le rapport : https://www.marsh.com/be/en/services/international-placement-services/insights/global_insurance_market_index.html

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

marsh9653
22/06/2022 Communiqué

Selon une enquête réalisée par Marsh et Microsoft, l'augm...

Après trois années de perturbations incessantes sur le lieu de travail, de tra...

marsh
Merl 1

Inauguration du nouveau site de Creos à Luxembourg-Ville

En date du 17 juin 2022, Claude Turmes, ministre de l'Énergie et de l'Aménagem...

Creos
IMG-20220616-Remise de chèque Sodexo 2021(c) Caritas (5)

28.600 € et 12.000€ collectés grâce aux « Lunch Pass ...

Depuis juillet 2009, Sodexo et Caritas Luxembourg unissent leurs forces pour ven...

Sodexo Luxembourg
Ilario Attasi (L)  Nicolas Sopel (R) - Quintet Private Bank
21/06/2022 Communiqué

Une ère de ruptures : Quintet dévoile ses perspectives d...

“Counterpoint” met en évidence les dynamiques qui vont animer l'économie m...

Quintet
Lu-Cix
21/06/2022 Communiqué

LU-CIX welcomes HOTCITY as a new member

LU-CIX ASBL, operating the Luxembourg Internet Exchange Nod, is welcoming a new ...

LU-CIX
Apex logo 150x150 (002)
21/06/2022 Communiqué

BGF appoints Apex Group for portfolio ESG Rating & Advisory

Apex Group Ltd. (“Apex” or “The Group”), one of Luxembourg’s largest f...

Apex

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus