Année 2021 remplie de défis, mais de solides perspectives

fr

Carnet de commandes à un niveau record de 4,6 milliards d’euros fin 2021, affichant une croissante nette importante et continue en 2022.

<< Retour
30/05/2022 | Communiqué
  • Challenging 2021 but solid outlook - In 2021 Jan De Nul connected Crete to the Greek mainland

Fin 2020, nous espérions tous maintenir notre vie normale et nos libertés dans une ère postpandémie. Toutefois, de nouveaux variants du virus ont gâché cette élimination précoce du COVID-19 dans le monde. Le virus reste une menace certaine qui impose de nouveau un régime de confinement dans certaines régions, en particulier dans des zones majeures d’Asie où le COVID-19 est resté une force disruptive importante de la chaîne d’approvisionnement et des processus de construction opérationnels. Jan De Nul Group a également subi un impact grave de sa performance opérationnelle sur ces marchés.

Malgré les circonstances difficiles, Jan De Nul Group a néanmoins réalisé un chiffre d’affaires annuel de plus de 1,7 milliards d’euros. L’EBITDA affiche une résilience certaine et atteint 231 millions d’euros, un niveau acceptable de 13% sur le chiffre d’affaires. La perte de productivité due aux perturbations du COVID-19 en 2021 a toutefois entraîné une perte limitée de 20 millions d’euros, après un EBIT positif de 16 millions d’euros. Jan De Nul Group continue à présenter un bilan fort, avec des actifs dépassant 2,9 milliards d’euros, produisant un ratio de solvabilité excellent de 67%. Le groupe bénéficie d’un surplus de liquidité net de 198 millions d’euros.

Pour l’avenir, Jan De Nul Group est convaincu qu’il retrouvera son excellence opérationnelle d’antan, grâce à un carnet de commandes de taille qui enregistre une hausse de 43% pour atteindre 4,6 milliards d’euros à la fin de l’année. Ce carnet de commandes a également poursuivi sa hausse au cours des premiers mois de 2022, avec des contrats supplémentaires signés pour une valeur totale de plus de 1,4 milliards d’euros. Cette croissance est bien répartie sur différentes activités et zones géographiques.

2022 est également l’année où nous avons déjà vu le lancement au mois de janvier de nos deux navires offshore de nouvelle génération, le Voltaire et Les Alizés. Les deux navires seront utilisés pour l’installation de parcs éoliens en mer. Ceci permet à Jan De Nul Group de contribuer encore plus au défi représenté par le changement climatique.

Même avec ces perspectives brillantes, nous sommes très conscients du fait que nous avons entamé 2022 dans un environnement très turbulent en raison des risques persistants pour la chaîne d’approvisionnement dus à la pandémie, et plus récemment à la situation en Ukraine, entraînant une pression inflationniste et une instabilité des prix.

Le secteur du dragage maritime et offshore constitue toujours la pierre angulaire des activités de Jan De Nul Group, représentant 73% du chiffre d’affaires total.

En 2021, les activités de dragage maritime concernaient, entre autres, les travaux de dragage d’entretien du Port de Hambourg en Allemagne. En outre, le Willem van Rubroeck, la drague à désagrégateur la plus grande et la plus puissante au monde dans la flotte de Jan De Nul, a accompli ses premiers projets en Mauritanie, en Afrique. Le Willem van Rubroeck a été déployé pour approfondir le chenal d’accès, le bassin portuaire et le nouveau mouillage le long du nouveau terminal portuaire ARISE à Nouakchott. Au Moyen-Orient, Jan De Nul Group a terminé le Lot 3 du projet de terminal de manutention en vrac de Dibba, comportant des travaux de dragage dans le chenal et le bassin portuaire, ainsi que les travaux du port de pêche et des infrastructures portuaires dans les Émirats arabes unis. En Asie, Jan De Nul Group a entrepris les travaux de dragage d’entretien des chenaux intérieur et extérieur existants de Rabnabad à Payra Port, au Bangladesh. En Amérique latine, Jan De Nul Group continue à exploiter et entretenir le chenal d’accès des terminaux portuaires de Guayaquil, en Équateur, dans le cadre d’une concession de 25 ans.

La division offshore était une fois de plus impliquée dans la construction de plusieurs projets de parcs éoliens offshore, en Europe et ailleurs. Au Danemark, Jan De Nul Group a installé 72 éoliennes dans le parc éolien offshore de Kriegers Flak et en France, les travaux préparatoires ont commencé pour l’installation de turbines éoliennes dans le parc éolien offshore de Saint-Nazaire. En dehors de l’Europe, plus particulièrement à Taïwan, Jan De Nul Group se charge de la fourniture, du transport et de l’installation des fondations, câbles et génératrices éoliennes pour 21 turbines Hitachi de 5,2 MW dans le parc éolien offshore de TPC Changhua. Les travaux d’installation ont été achevés en décembre 2021. À Taïwan aussi, Jan De Nul Group a réalisé le contrat EPCI pour la conception, la fourniture et l’installation de 47 fondations de turbines éoliennes, 4 câbles d’exportation et 47 câbles d’interconnexion pour le parc éolien offshore Formosa 2.

En outre, la division offshore preste d’autres services tels que les travaux d’installation de câbles et d’ombilics, le dragage de tranchées et les travaux de remblaiement et d’enrochement. En Grèce, Jan De Nul Group a achevé l’installation d’un câble sous-marin d’une longueur de 135 kilomètres pour l’interconnexion de la Crète et de la Grèce continentale. Au Sénégal et en Mauritanie, plus de deux millions de tonnes de roches ont été installées par le navire d’enrochement Simon Stevin pour la construction du terminal LNG de Tortue. Enfin, les travaux d’enrochement ont débuté à Taïwan pour les parcs éoliens offshore de Greater Changhua.

Représentant plus de 20% du chiffre d’affaires total, les activités civiles restent une part constante et robuste de Jan De Nul Group.

La division civile possède une vaste gamme de projets variés en portefeuille, principalement des projets de conception et d'ingénierie complexes, à la fois en Belgique et à l’étranger. Ce type de projets varie de bâtiments aux infrastructures de transport en passant par les constructions hydrauliques tels que quais et écluses. Le département civil offre ses services à des clients privés et publics, et il participe à des Partenariats Public-Privé (PPP). En Belgique, Jan De Nul Group et son partenaire Vauché SA ont construit un nouveau centre de recyclage d’emballages ménagers. Le centre de recyclage pourra traiter jusqu’à 5.000 sacs de déchets par heure. En outre, les travaux de construction du Grand Hôpital de Charleroi se sont poursuivis, et Jan De Nul Group a contribué à la rénovation du tunnel Annie Cordy à Bruxelles.

Notre propre spécialiste des fondations Soetaert a apporté une contribution importante à plusieurs projets.

Les activités environnementales continuent à apporter une contribution stable au chiffre d’affaires total du groupe.

Envisan, la division environnementale de Jan De Nul Group, se concentre sur la fourniture de solutions circulaires axées sur la valorisation et la réduction de l’empreinte écologique. Plusieurs travaux de dépollution ont été entamés en 2021 pour des clients privés et pour des pouvoirs publics. Comme les années précédentes, le segment environnemental collabore étroitement avec les activités maritimes et civiles au niveau de solutions de dépollution de terres et sédiments.

En outre, Envisan collabore étroitement avec le partenaire de développement de projets au sein du groupe, PSR Brownfield Developers, qui est actif dans la remédiation, la reconversion et le développement durable de friches industrielles polluées et de sites sous-utilisés.

Jan De Nul reconfirme sa solvabilité élevée et l’absence d’endettement net

Au cours de l’exercice 2021, Jan De Nul Group a reconfirmé sa forte position de solvabilité avec un ratio de 67%. Les fonds propres sont restés stables à 2.951 millions d’euros fin 2021. Jan De Nul Group maintient sa politique de rétention totale du bénéfice.

Jan De Nul Group a un niveau d’endettement net zéro depuis 2014 et a pu maintenir cette position, même avec sa forte politique d’investissement. Fin 2021, pas moins de quatre navires sont en construction pour Jan De Nul Group : deux navires offshore (le navire installateur autoélévateur Voltaire et le navire-grue lourd Les Alizés), ainsi que deux dragues à jet d’eau. La position de liquidité nette fin 2021 s’élève à 198 millions d’euros.

Ce bilan solide est une force unique de l’entreprise, en particulier dans un contexte de volatilité économique et forte concurrence.

En tant qu’acteur mondial, Jan De Nul Group est actif sur tous les continents.

Avec une part de 40%, l’Europe reste le principal contributeur au chiffre d’affaires du groupe. L’Asie et le Moyen-Orient représentent 32%, principalement grâce aux activités éoliennes offshore du groupe à Taïwan. En outre, Jan De Nul Group est toujours actif en Amérique latine, où il a réalisé 16% du chiffre d’affaires du groupe. L’Afrique et l’Australie contribuent aux 12% restants.

Un carnet de commandes record de 4,6 milliards d’euros fin 2021 offre de solides perspectives.

Les clients continuent à apprécier énormément la diversité de l’expertise de Jan De Nul Group. Ceci se reflète dans un portefeuille de commandes record de 4,6 milliards d’euros fin 2021. Et il est encore toujours en hausse. Le carnet de commandes de Jan De Nul Group comprend entre autres les projets importants suivants :

Division maritime et offshore

En juin 2021, Jan De Nul Group a conclu un contrat avec l’Autorité portuaire de Payra pour le dragage d’entretien et de capitalisation des chenaux d’accès au Port de Payra, au Bangladesh, y compris les bassins d’évolution, les zones d’ancrage et de mouillage du chenal de Rabnabad. Le dragage de capitalisation sera réalisé en 2022 et 2023.

En Équateur, Jan De Nul Group détient une concession pour l’approfondissement et l’entretien du chenal d’accès d’une longueur de 95 kilomètres du port de Guayaquil. Jan De Nul Group a accompli les travaux d’approfondissement en 2019 et poursuit les travaux d’entretien et l’exploitation du chenal pendant encore 22 ans.

À Buenos Aires, Argentine, Jan De Nul Group a entamé la campagne d’approfondissement et élargissement pour l’AGP Port de Buenos Aires. Après l’accomplissement des travaux d’approfondissement et d’élargissement, Jan De Nul Group se chargera de l’entretien de la profondeur et de la largeur pendant 24 mois jusqu’en 2023.

À Taïwan, Jan De Nul Group poursuivra l’entretien du port de Mailiao.

Aux Philippines, Jan De Nul Group est engagé dans plusieurs projets de remblaiement à Manille.

Fin 2021, une joint-venture de Korea Electric Power Corporation (KEPCO), Electricité de France (EDF) et Kyushu Electric Power Japan a adjugé un marché pour l’installation d’un câble HVDC et de convertisseurs pour le Projet ADNOC-TAQA Lightning à Abu Dhabi (E.A.U.) à une association momentanée composée de Jan De Nul Group et Samsung C&T. Jan De Nul sera responsable de la conception, de l’installation, de l’enfouissement et de la protection de deux clusters de câbles d’une longueur totale de presque 1.000 km, reliant les îles d’Al Ghallan et Das dans le Golf d’Arabie aux postes convertisseurs à terre d’Al Mirfa et Shuweihat.

En 2022, après avoir terminé l’installation du parc éolien offshore de TPC Changhua, Jan De Nul a poursuivi les activités de construction de son troisième projet éolien offshore à Taiwan, le parc éolien offshore de 376 MW Formosa 2.

Le transport et l’installation de 80 turbines éoliennes du parc éolien offshore de Saint-Nazaire en France sera également exécuté par le navire installateur autoélévateur Vole au vent.

Au Royaume-Uni, Jan De Nul Group est responsable du transport et de l’installation des turbines éoliennes offshore GE Haliade-X dans les parcs éoliens offshore de Dogger Bank. Le transport et l’installation de ces turbines seront réalisés par le Voltaire, le navire installateur autoélévateur le plus grand au monde de Jan De Nul Group. Une fois terminé, ce projet de 3,6 GW, une joint-venture entre SSE Renewables et Equinor, sera le plus grand parc éolien offshore au monde.

En avril 2020, Jan De Nul Group et son partenaire ont signé les contrats pour la fourniture et l’installation de câbles haute tension qui relieront les parcs éoliens offshore néerlandais ‘Hollandse Kust Noord’ et ‘Hollandse Kust west Alpha’ au réseau de distribution à terre. Les travaux d’installation ont débuté en 2022.

En octobre 2021, Jan De Nul Group a signé un contrat avec Ørsted Wind Power A/S pour le transport et l’installation de 107 fondations monopieux et une sous-station offshore en surface pour les parcs éoliens offshore Gode Wind 3 et Borkum Riffgrund 3.

Aux États-Unis, Jan De Nul Group a été choisi par Vineyard Wind, une joint-venture entre Avangrid Renewables, une filiale d’AVANGRID, Inc. et Copenhagen Infrastructure Partners, pour la fourniture et l’installation d’environ 210 kilomètres de câbles d’interconnexion pour le projet Vineyard Wind 1, avec notre sous-traitant JDR Cable Systems, un membre du Groupe TFKable.

Division civile

En Belgique, le groupe participe à la construction du tunnel sous l’Escaut dans le cadre du projet Oosterweel. Le tunnel sous l’Escaut est l’élément connecteur le plus important de l’axe routier Oosterweel et boucle le Ring d’Anvers du côté nord. Le tunnel a une longueur totale de 1.800 m et sera construit selon la méthode du ‘tube submergé’. Huit éléments de tunnel d’un poids individuel d’environ 60.000 tonnes seront chacun construits dans l’arrière-port de Zeebrugge et remorqués vers Anvers via la Mer du Nord et l’Escaut occidental, où ils seront submergés dans une tranchée draguée à l’avance dans l’Escaut.

En Belgique également, Jan De Nul Group et son partenaire dans la joint-venture continuent la construction du Grand Hôpital de Charleroi, dont l’inauguration est prévue pour 2024. Ce complexe de 145.000 m² est construit sur un site de 17 hectares et comptera 900 lits.

Une nouvelle prison à Anvers, Belgique, sera construite par une association momentanée de Jan De Nul SA et EEG sous forme de partenariat public-privé. Ce projet fait partie du plan directeur du gouvernement fédéral pour la détention et l’internement. L’AM Hortus Conclusus se charge de la conception, de la construction, du financement et de l’entretien de la nouvelle prison. La construction débutera en 2022 et sera achevée fin 2025.

Division environnementale

En 2022, la division environnementale augmente ses investissements en R&D et en nouvelles installations pour la dépollution de terres et sédiments contaminés aux PFAS. La division entame également différents projets de remédiation tels que le développement d’une décharge pour déchets industriels, outre plusieurs projets de décontamination du sol pour des clients publics et privés. Elle continue aussi le dragage d’entretien de plusieurs cours d’eau en région wallonne.

Le carnet de commandes fin 2021 s’est également étoffé considérablement au cours des premiers mois de 2022 avec de nouveaux projets conclus pour une valeur totale de plus de 1,4 milliards d’euros.

Jan De Nul construira deux bases aériennes identiques pour héberger et soutenir les nouveaux chasseurs F-35A, une à Florennes et une à Kleine-Brogel. Outre la conception et la construction de l’infrastructure, Jan De Nul sera également responsable de l’entretien technique des deux bases.

Jan De Nul reliera le réseau de distribution électrique existant en Irlande et au Royaume-Uni par l’installation de deux câbles HVDC et d’un câble en fibres optiques sous-marins. Le tracé du câble sous-marin pour l’interconnecteur Greenlink de 500 MW a une longueur d’environ 160 km.

Le navire installateur autoélévateur offshore Vole au vent installera les fondations du parc éolien offshore de 450 MW à Courseulles-sur-Mer en France.

La drague à désagrégateur Willem van Rubroeck réalisera les travaux de dragage à Bari, en Italie. Le but, c’est de porter le fond marin à une profondeur de 12 mètres, en excavant environ 700.000 mètres cubes de fond rocheux.

En Guyane, Jan De Nul draguera le chenal d’accès et construira les infrastructures à terre (remblaiement) du Port of Vreed en Hoop.

Jan De Nul continue à investir dans sa flotte moderne et polyvalente.

La technologie écologique est un des principaux points d’attention à ce niveau.

En janvier 2021, le chantier naval COSCO Dalian en Chine a livré la drague porteuse à élindes traînantes Galileo Galilei. Cette drague a deux trémies séparées à bord d’une capacité totale de 18.000 m³. Ainsi, les sédiments dragués peuvent être répartis uniformément dans les deux trémies pour un contrôle optimal de la charge et du tirant d’eau.

En mai 2021, Jan De Nul Group a commandé la drague à injection d’eau Pancho auprès du chantier naval Neptune Construction BV aux Pays-Bas. Le navire est basé sur le concept Eurotug éprouvé du chantier naval, combiné à une installation de dragage conçue et fournie par Jan De Nul Group. La réception du Pancho s’est faite en un temps record de 10 mois et le navire a rejoint la flotte en avril 2022. Entretemps, Jan De Nul a également exercé son option pour un navire frère, à livrer au second semestre 2022.

Au printemps 2019, Jan De Nul Group a commandé le navire installateur autoélévateur Voltaire au chantier naval COSCO Shipping Heavy Industry. La quille de ce navire a été posée en mars 2021 et sa mise à l’eau a eu lieu en janvier 2022. La réception est prévue pour le second semestre 2022.

En automne 2019, Jan De Nul Group a commandé le navire installateur flottant Les Alizés au chantier naval China Merchants Industry Holding Co. La quille du navire a été posée en avril 2021 et il a été mis à l’eau en janvier 2022.

Pour préparer Les Alizés de façon optimale pour ses premières missions, Jan De Nul a également commandé un préhenseur de pieux à compensation de mouvement et un système de retournement et de halage de monopieux. Ces outils augmenteront le contrôle opérationnel des opérations offshore, permettant une installation sûre et efficace de monopieux de la dernière génération avec une précision ultime. La réception est prévue pour le début 2023.

Le Voltaire et Les Alizés sont tous deux équipés d’un système de filtrage des gaz d’échappement ultra-moderne. Ce système élimine jusqu’à 99% des nanoparticules des émissions en utilisant un filtre à particules diesel (DPF). Il réduit aussi les émissions de NOx et autres polluants à l’aide d’un système de réduction catalytique (SCR) à des niveaux conformes à la règlementation européenne de Niveau V.

Les Alizés et le Voltaire sont financés à l’aide d’un prêt écologique de 300 millions d’euros.

Le crédit vert a été structuré conformément aux ‘Green Loan Principles’ de la Loan Market Association (l’association sectorielle dans laquelle les banques, juristes et autres organismes financiers sont représentés). Le but, c’est de promouvoir les investissements dans des projets écologiques en offrant aux banques et aux entreprises des directives quant aux caractéristiques des crédits verts.

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

JUV Vole au vent at Saint-Nazaire OWF
13/09/2022 Communiqué

Jan De Nul termine l’installation de 80 turbines dans le p...

Nettement en avance sur le programme, le navire autoélévateur Vole au vent de ...

Jan De Nul
Wind turbines Luminus at the hub of Jan De Nul officially inaugurated
15/06/2022 Communiqué

Inauguration officielle des éoliennes de Luminus sur le sit...

À l’occasion de la Journée internationale du Vent, la gouverneur de Flandre-...

Jan De Nul
(c) Jan De Nul Group - New Crane Simulator (3)

Jan De Nul commande un simulateur de grue de pointe pour ses...

Jan De Nul Group a commandé un simulateur de grue de pointe couvrant ses deux n...

Jan De Nul
Challenging 2021 but solid outlook - In 2021 Jan De Nul connected Crete to the Greek mainland
30/05/2022 Communiqué

Année 2021 remplie de défis, mais de solides perspectives

Carnet de commandes à un niveau record de 4,6 milliards d’euros fin 2021, aff...

Jan De Nul
Site Envisan à Ile Monsin
25/05/2022 Communiqué

Assainissement des terrains de l’ancienne centrale des Awi...

La société Envisan, division environnementale de Jan De Nul Group spécialisé...

Jan De Nul
Jan De Nul Group release - Val'Up Inauguration 10052022
11/05/2022 Communiqué

Jan De Nul délivre un centre de tri pour PMC performant à ...

Aujourd’hui, Jan De Nul Group, Vauché S.A. et Val‘Up, en présence d’Elio...

Jan De Nul

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus