Un marché de l'art et de la finance influencé par les tendances technologiques et une nouvelle génération de collectionneurs

fr en

Le dernier rapport Art & Finance de Deloitte Private et ArtTactic dévoile les principales attentes d’une nouvelle génération de collectionneurs ainsi que les tendances en matière de gestion de biens alternatifs qui ont marqué les dix dernières années.

<< Retour
26/10/2021 | Communiqué
  • Picinati Di Torcello Adriano digital

    Adriano Picinati di Torcello, Director at Deloitte Luxembourg and Global Art & Finance Coordinator

Malgré les bouleversements provoqués par la pandémie de la COVID-19, les 18 derniers mois ont été marqués par une véritable mutation du marché de l'art, qui a débouché sur des modèles économiques plus résilients et innovants. La diversification croissante devrait dès lors doper la demande d'actifs liés à l'art, selon le septième rapport Art & Finance de Deloitte Private et ArtTactic, société d'analyse du marché de l'art.

« Les résultats de l’enquête réalisée cette année montrent bien que le marché de l'art et de la finance a beaucoup évolué depuis le lancement de notre premier rapport en 2011. La question aujourd'hui n'est plus de savoir « s'il faut » inclure l’art dans une offre de gestion patrimoniale mais bien « comment » le faire, et comment faire face aux défis qui se présentent », déclare Adriano Picinati di Torcello, Director chez Deloitte Luxembourg et Global Art & Finance Coordinator. « Alors que de plus en plus d'investisseurs cherchent à diversifier leurs portefeuilles dans un contexte d'incertitude accrue, de technologies matures et de nouveaux modèles économiques, l'art apparaît comme une catégorie d'actifs alternatifs encore plus recherchée. »

Fidèle à la tradition, ce rapport bisannuel prend la température du marché de l'art et analyse les tendances matures et émergentes dans divers domaines, avec notamment une enquête sur la gestion de patrimoine menée auprès de professionnels de l'art, des gestionnaires de patrimoine et de collectionneurs du monde entier. Parmi les principaux constats de cette année, citons notamment :

  • L’offre de gestion de patrimoine : 85% des gestionnaires de patrimoine, 76% des collectionneurs et  96% des professionnels de l'art interrogés estiment que l'art devrait faire partie d'une offre de gestion de patrimoine. 69% des gestionnaires de patrimoine estiment quant à eux que le secteur de l'art se doit de moderniser ses pratiques commerciales et qu'il appartient aux professionnels de l'art de relever ce défi.
  • La planification patrimoniale et les collections d'art : seuls 43% des gestionnaires de patrimoine estiment que les plans successoraux de leurs clients tiennent suffisamment compte de leur collection d'art, soit une forte baisse par rapport au chiffre de 2019 (67%). Les gestionnaires de patrimoine et les collectionneurs doivent se mobiliser et impliquer la jeune génération s'ils veulent assurer la préservation de leur capital.
  • Un investissement à impact durable dans l'art : Pour 28% des collectionneurs et 31% des professionnels de l'art, l'investissement à impact durable dans le secteur de l'art est le modèle d'investissement le plus attrayant. L'investissement durable s'est révélé plus populaire parmi les plus jeunes (moins de 35 ans), dont 50% étaient particulièrement intéressés par des produits d'investissement socialement responsables dans la culture.
  • Les prêts garantis par des œuvres d'art : la façon dont les collectionneurs voient leurs œuvres d'art a changé au cours de la dernière décennie. Si l'aspect émotionnel reste important, les collectionneurs sont de plus en plus motivés par des questions financières et considèrent que leurs œuvres d'art font partie intégrante de leur patrimoine global. Le rapport estime avec prudence que le volume global du marché des prêts en cours garantis par des œuvres d'art pourrait atteindre entre 24 et 28,2 milliards USD en 2021, soit un taux de croissance moyen de 10,7%, pour grimper à un montant estimé de 31,3 milliards USD en 2022.
  • Des modes de détention d'œuvres d'art innovants qui offrent de nouvelles opportunités : 33% des gestionnaires de patrimoine ont indiqué que leurs clients avaient exprimé un intérêt accru pour les jetons non fongibles (ou NFT), la propriété fractionnée (29%), les fonds d'investissement spécialisés dans l'art (25%) et l'investissement à impact social dans la culture (21%). La culture et l’investissement d’impact pourraient être influencés par le rôle que la culture peut jouer dans une stratégie « smart cities ».
  • Les technologies artistiques matures, un atout essentiel pour le secteur : de la blockchain à l'intelligence artificielle, l'influence des technologies liées à l'art dans le développement de nouveaux modèles d'investissement dans ce secteur devrait s'accroître. Les jeunes collectionneurs sont en particulier convaincus que la technologie va bouleverser le secteur de l'art et de la gestion de patrimoine au cours des deux à trois prochaines années. Une grande majorité (92%) d'entre eux estime que la réalité augmentée (RA) et la réalité virtuelle (RV) auront un impact significatif, contre 38% des collectionneurs plus âgés.
  • La gestion du risque et réglementation : l'autoréglementation reste l'approche privilégiée par le marché de l'art pour asseoir la confiance et la crédibilité. Toutefois, les collectionneurs ont été beaucoup plus nombreux cette année à marquer leur préférence pour une réglementation des pouvoirs publics (47% contre 22% en 2019), tandis que 36% des professionnels de l'art partagent cette opinion (28% en 2019).

« Nous avons observé beaucoup de mouvements sur le marché de l'art, notamment au niveau des alternatives disponibles pour interagir avec l'art grâce aux nouvelles technologies. Pensons par exemple aux « securities tokens » appliqués aux « non-bankable art assets » qui pourraient permettre d’ouvrir de nouvelles opportunités aux gestionnaires de patrimoine d’inclure les biens de collection dans leur offre de gestion de patrimoniale », explique Adriano Picinati di Torcello. « On note également des intérêts divergents en fonction des générations. Les jeunes collectionneurs manifestent plus d'intérêt pour le rendement financier, les investissements à impact social et les solutions numériques que leurs pairs plus âgés. Les acteurs du marché se doivent d'être à l'écoute de la nouvelle génération, car c'est sur elle que repose l'avenir du secteur de l'art et de la gestion de patrimoine. »

Nathalie Tessier, Global Deloitte Private Leader conclut en ces termes : « Au cours des dix dernières années, nous avons étudié les rapports entre la finance, les entreprises du secteur de l'art et la culture et comment les trois peuvent contribuer à bâtir une société meilleure. La technologie, la durabilité et la réglementation jouent un rôle actif dans le développement du secteur de l'art et de la finance, et cette dynamique est en constante expansion, touchant toutes les générations à travers le monde. Notre dernier rapport présente les grandes tendances en matière d'art et de gestion de patrimoine et propose des conseils pour mieux s'y retrouver dans un écosystème de l'art et de la finance, à la fois riche et complexe. »

Le septième rapport Art & Finance a été présenté pour la première fois lors d'un événement virtuel organisé par Deloitte Private et ArtTactic le 25 octobre 2021, témoignant ainsi de son importance pour le secteur de la gestion de patrimoine à l'échelle mondiale. Il peut être téléchargé sur le site de Deloitte Luxembourg à l’adresse https://www2.deloitte.com/lu/en/pages/art-finance/articles/art-finance-report.html.

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

John Psaila
15/11/2021 Carrières

John Psaila réélu Managing Partner de Deloitte Luxembourg

Suite à une assemblée générale tenue ce jour, les associés de Deloitte Luxe...

Deloitte
Picinati Di Torcello Adriano digital
26/10/2021 Communiqué

Un marché de l'art et de la finance influencé par les tend...

Le dernier rapport Art & Finance de Deloitte Private et ArtTactic dévoile les p...

Deloitte
Stephan Tilquin Induction kick-off 2021
18/10/2021 Communiqué

Deloitte Luxembourg welcomes over 300 young professionals wi...

Deloitte’s new joiner induction program took place in person this year, includ...

Deloitte
Pascal Martino Horizon Conference press
29/09/2021 Communiqué

The future of the financial services industry

Deloitte’s Horizon Conference marks its 10th anniversary with a hybrid event c...

Deloitte
DSquare-exterior (002)
01/06/2021 Communiqué

Deloitte Luxembourg gains business continuity management ISO...

The firm has also renewed the information security management ISO 27001 certific...

Deloitte
Deloitte
11/05/2021 Carrières

Deloitte nomme 19 nouveaux Partners et Managing Directors

Fidèle à sa volonté de poursuivre sa trajectoire de croissance, Deloitte Luxe...

Deloitte

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus