Lidl dévoile les effets de la pandémie de Covid-19 sur le comportement d’achat de ses clients luxembourgeois

fr

Lidl dresse aujourd’hui le bilan de ses activités à la suite d’une année marquée par la pandémie de Covid-19, et présente quelques données spécifiques au marché luxembourgeois en matière d’achats et de consommation.

<< Retour
30/03/2021 | Communiqué
  • Lidl

Voici un an, les clients se ruaient dans les rayons des grandes surfaces en raison d’inquiétudes et d’incertitudes grandissantes, résultant de la situation sanitaire et d’un confinement qui se profilait. Les restrictions imposées par le gouvernement ont bouleversé le secteur de la grande distribution.

Dans ce contexte, Lidl a constaté une hausse des ventes de certaines catégories de produits, comme les fruits et les légumes, les produits de beauté et les produits d’entretien et de ménage. En revanche, l’enseigne a fait face à une diminution de la fréquentation des clients luxembourgeois dans ses magasins.

Moins de clients autorisés en magasin, mais une progression des ventes tout au long du confinement

Confronté aux mesures sanitaires imposées au secteur de la grande distribution, Lidl a tout de même réalisé une augmentation de + 12 % de son chiffre d’affaire en comparaison à la même période l’an dernier. En 2020, les clients luxembourgeois ont acheté près de 30 % de fruits et légumes en plus. Le produit phare est la banane, dont l’enseigne a vendu plus de 790.000 kg en 2020. Le brocoli (+ 40 %), l'avocat (+ 35 %) et le concombre (+ 25 %) sont les produits qui ont connu la plus forte croissance, en nombre de pièces vendues, par rapport à l'année précédente.


Julien Wathieu, porte-parole de Lidl pour la Belgique et le Luxembourg, précise que cette augmentation est très rassurante. « Nous sommes conscients que ces chiffres ont été fortement influencés par le comportement d'achat des luxembourgeois suite à la pandémie de Covid-19. Nous constatons que les clients passent forcément plus de temps à leur domicile en cette période de confinement et cela influence automatiquement leur comportement d’achat et les produits qu’ils consomment. Ainsi, nous disposons de plus de temps pour concocter des petits plats et cela se ressent dans l’augmentation des ventes de certains produits. Nous sommes évidemment très satisfaits de ces résultats et espérons que nous pourrons maintenir cette tendance en 2021 ».

Durant plusieurs semaines, Lidl a dû limiter le nombre de fréquentations des clients au strict minimum ainsi que le temps passé au sein de ses magasins. Il s'ensuit que Lidl observe une forte diminution de - 15 % du nombre de fréquentations des clients par magasin. Cette tendance s'est poursuivie à une moindre échelle au cours des mois suivants. En plus du nombre de personnes présents dans les magasins Lidl, l’enseigne a constaté une diminution des ventes de certaines catégories de produits, dont la viande. La vente de vin et de bières a également diminué respectivement de - 1 % et de - 6 % tandis que les spiritueux ont connu une augmentation de + 5 %. Les plats préparés ont connu un succès moindre.

Pré-confinement : les produits de nettoyage, d’hygiène et de première nécessité ont été les plus sollicités  

En février, le mois précédant l'annonce officielle du confinement de l'année dernière, les consommateurs se sont également approvisionnés en produits de première nécessité : les pâtes, le riz, la farine de blé et la levure ont connu une nette hausse de + 18 %, tandis que le papier toilette et le papier-ménage de cuisine ont augmenté de + 6 %, loin des « achats de panique » qu’on a pu voir dans d’autres pays. Les données de Lidl démontrent également une hausse de + 9 % des produits lessiviels et de + 20 % des produits de nettoyage. En période de pré-confinement, l’hygiène renforcée est devenue une priorité pour bon nombre de clients.

D’autres catégories de produits ont connu une nette augmentation des ventes, dont les produits alimentaires surgelés à base de pommes de terre (+ 7 %), les crèmes glacées (+ 13 %), les pizzas, baguettes, pâtisseries et confiseries (+ 20 %), les fruits et légumes (+ 29 %), la volaille (+ 30 %) et le poisson avec la plus forte augmentation (+ 32 %). Ce groupe d’articles a connu une augmentation de + 24% de son chiffre d’affaire.

Une augmentation du panier moyen malgré la diminution de la fréquentation

Lidl a constaté en 2020 une augmentation du panier moyen. Les plus fortes augmentations se sont produites au mois d’avril et de mai, à la suite du premier confinement annoncé au mois de mars. Après cette hausse, le chiffre d’affaires s’est stabilisé durant les mois suivants, malgré la baisse de fréquentation durant cette année 2020.

« Chez Lidl, nous mettons tout en œuvre – avec l’ensemble de nos collaborateurs – pour que nos clients puissent continuer à vivre une expérience d'achat optimale en 2021 », confirme Julien Wathieu.

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

Lidl
30/03/2021 Communiqué

Lidl dévoile les effets de la pandémie de Covid-19 sur le ...

Lidl dresse aujourd’hui le bilan de ses activités à la suite d’une année ...

Lidl
CARITAS LIDL-001
21/12/2020 Communiqué

Lidl atteint son objectif et réduit de 24 % le gaspillage a...

La chaîne de supermarchés Lidl annonce ce jour avoir atteint son objectif visa...

Lidl
LidlEco4
16/12/2020 Communiqué

Dans le contexte du Covid-19, les clients dépenseront moins...

A l’approche des fêtes de fin d’année, Lidl propose une nouvelle fois les ...

Lidl
Lidl

Lidl rouvre son magasin entièrement rénové à Differdange

La réouverture du magasin va créer 27 nouveaux emplois au sein d’une toute n...

Lidl
Lidl

Lidl Luxembourg ambitionne de commercialiser plus de 2,3 mil...

Luxembourg, le jeudi 9 octobre 2020 – Cinq mois après avoir célébré World ...

Lidl
YCD6PN7Q jpeg

Lidl poursuit sa croissance au Luxembourg

L’enseigne compte investir 37 millions d’euros au Grand-Duché et créer 60 ...

Lidl

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus