Deloitte se penche sur la stratégie d’investissement dans le cadre d’un nouveau rapport relatif à MiFID II

fr en

Dans un récent rapport intitulé Navigating MiFID II – Strategic decisions for investment managers, Deloitte met en exergue les principaux défis de MiFID II, les changements que la directive devrait induire ainsi que les points grâce auxquels les sociétés de gestion sont susceptibles d’accroître leur avantage concurrentiel

<< Retour
16/11/2015 | Publication
  • Mifid

Le rapport stipule que MiFID II aura pour effet d’augmenter les coûts des activités et de réduire les marges, bien que tous les acteurs du marché ne soient pas touchés de la même façon.

« Vu la concurrence qui règne entre les sociétés, il est improbable de transférer l’augmentation des coûts sur le dos des investisseurs. Les plus grosses sociétés de gestion seront les mieux à même d’absorber ces coûts, tandis que les acteurs des niches, affectés dans une moindre mesure par les nouvelles règles, devraient s’en sortir à meilleur compte. Les sociétés médianes devront, quant à elles, s’attacher à trouver la façon de se préparer au mieux à l’entrée en vigueur de MiFID II. La consolidation du marché, la modification de la gamme de produits et de la stratégie d’investissement font partie des options possibles », explique Simon Ramos, Partner and Advisory & Consulting Investment Manager Leader chez Deloitte Luxembourg.

La deuxième mouture de la directive sur les marchés d’instruments financiers (MiFID) aura des implications lourdes et étendues pour les activités, la gestion et la gouvernance de nombreuses sociétés au Luxembourg et à travers toute l’Europe. Cette directive est perçue comme la législation européenne qui exercera l’impact le plus significatif ces deux prochaines années sur les sociétés de gestion et leurs stratégies. La date butoir pour sa mise en œuvre est fixée à janvier 2017. À un peu plus d’un an de sa mise en application, les acteurs du marché s’efforcent de trouver des solutions pour optimiser leurs activités dans le contexte de ce nouveau cadre législatif et de transformer MiFID II en avantage concurrentiel.

 

Défis opérationnels

Les obligations accrues en matière de reporting représentent un défi technologique considérable pour les petites sociétés de gestion. Le rapport de Deloitte indique que ces nouvelles exigences devraient ouvrir de nouvelles portes pour le développement de solutions fournies par des tiers. Il y a fort à parier que MiFID II poussera les sociétés de gestion à modifier substantiellement leurs gammes de produits et que l’on se dirige davantage vers une offre de produits dits « non complexes ». On s’attend à ce que les sociétés de gestion optent pour une distribution multicanale et se concentrent encore davantage sur une offre directe au client, tout en renforçant leurs investissements dans les services numériques. S’il souligne les défis que MiFID II entraînera dans son sillage, le rapport ne manque pas non plus de souligner les possibilités de croissance.

« MiFID II va générer un très gros volume  de nouvelles données. Les principales sociétés du marché ne manqueront pas de chercher à s’en emparer pour les transformer en avantage concurrentiel et utiliser MiFID II comme catalyseur pour garantir la flexibilité et l’efficacité de leur infrastructure de données. Le temps est d’ailleurs venu pour les sociétés de gestion de réfléchir à une stratégie pour optimiser leurs activités dans ce nouveau contexte législatif », commente Johnny Yip, Partner and Investment Manager Leader chez Deloitte Luxembourg.

MiFID II fut adopté par l’Union européenne en avril de l’année dernière. L’objectif de la directive est de pallier les lacunes de MiFID I (2007) et de réduire les risques systémiques apparus au grand jour à l’occasion de la crise financière. MiFID II a pour vocation de transformer les échanges et de faire évoluer la transparence, avec, cette fois-ci en ligne de mire, les produits dérivés et les actifs à revenu fixe..

Pour lire le rapport dans son intégralité : http://www2.deloitte.com/lu/mifidii

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

NO-NAIL BOXES ISIBOX 66 3
01/02/2023 Communiqué

Les emballages responsables de NO-NAIL BOXES au LogiMat

Vous êtes à la recherche d’une solution d’emballage responsable ? Alors, ...

NO-NAIL BOXES
DSC01845
01/02/2023 Communiqué

Première édition des Roues Ovales Luxembourgeoises – Tou...

DSM Avocats à la Cour, en collaboration avec ROTOMADE, Degré110 et Backtosport...

DSM
CliffordChance
01/02/2023 Communiqué

Clifford Chance advises the EIB on its first GBP-denominated...

International law firm Clifford Chance has advised the European Investment Bank ...

Clifford Chance
Jan Saalfrank HD small
01/02/2023 Carrières

Pinsent Masons renforce son bureau luxembourgeois avec l’a...

Pinsent Masons renforce son bureau luxembourgeois avec l’arrivée de Dr. Jan S...

Pinsent Masons
Safe Zone Orange Fortnite - Mise en relation
31/01/2023 Communiqué

Orange enrichit ses « Safe Zone » dans Fortnite avec BEE S...

Dans une démarche de lutte contre le cyberharcèlement, Orange Luxembourg offic...

Orange Luxembourg
Rives Ardentes

Nouveau permis pour le quartier Rives Ardentes

NEO-LEGIA, le consortium des développeurs Jan De Nul Group, Willemen Groep et C...

Jan De Nul

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus