Premiers réensablements de plages 100% durables, une première pour la Belgique et le monde

fr

Jan De Nul Group peut est la première entreprise de dragage à réaliser des opérations de réensablement de plage 100% durables. De plus, pour la côte belge. A partir du 1er février, Jan De Nul mettra en œuvre près de 500 000 m³ de sable sur la plage de Raversijde, pour le compte du Gouvernement flamand, et plus spécifiquement de l'Agence des Services Maritimes et de la Côte (agentschap Maritieme Dienstverlening en Kust (MDK)). Les équipements que Jan De Nul déploiera pour ces travaux de dragage et de terrassement répondent aux normes de durabilité les plus strictes.

<< Retour
21/01/2021 | Communiqué
  • JanDeNul

Pour lui permettre d’atteindre ses objectifs ambitieux, Jan De Nul Group suit le cap du parcours durable qu’il a tracé depuis quelque temps[1]. Courant 2019, l'entreprise de dragage s'est déjà engagée contractuellement à réduire annuellement, de 15%, ses émissions de CO? lors des travaux d'entretien de dragage du port de plaisance de Nieuport, également pour le compte de l'Agence MDK. Une réduction, de cette ampleur, des émissions CO? est sans précédent pour une entreprise de dragage lors d’application commerciale sur projet.

“L'Agence MDK nous donne de nouveau l'occasion de montrer à l'industrie que ces objectifs ambitieux sont réalisables. Et nous en sommes très fiers," déclare Bart Praet, chef du département des travaux de dragage au Benelux. "Si vous utilisez tous les moyens techniques disponibles aujourd'hui, vous aurez parcouru un long chemin sur la voie de la transition d’ici 2030. Nous espérons que d'autres gouvernements suivront cet exemple et feront tout leur possible pour attribuer les appels d’offres aux entreprises proposant des solutions durables."

Une meilleure qualité de l'air grâce aux biocarburants et à la réduction des émissions jusqu'à 90%

Pour les travaux de dragage de Raversijde, Jan De Nul Group met l’accent sur du carburant durable. La drague Pedro Álvares Cabral naviguera, lors des travaux, au biocarburant 'drop-in' 100% durable. Produit à base d’huiles issues de déchets végétaux, et non de cultures vivirères, ce biocarburant est une alternative à l’énergie fossile qu’est le diesel. 'Drop-in' signifie que les moteurs ne nécessitent aucune modification pour l’utilisation de ce biocarburant

Cette alternative durable permet non seulement de réduire les émissions de CO?, mais aussi de rejeter beaucoup moins de particules fines dans l'atmosphère. La combustion est beaucoup plus efficace que celle du diesel classique. De plus, puisque le biocarburant 'drop-in' utilise des flux de déchets comme matières premières, son utilisation participe à l'économie circulaire.

Pour les travaux de terrassement sur la plage, Jan De Nul mobilise les bulldozers et les grues excavatrices les plus avancés, tous équipés du système de filtration des gaz d'échappement. Et l'équipe de gestion du projet disposera sur site de bureaux de chantier écologiques de dernière génération, équipés d’excellents matériaux isolants et de pompe à chaleur.

Jan De Nul Group réduit ainsi ses émissions de CO2 de 90% et ses émissions d'oxydes d'azote (NOx) et sa consommation d'énergie dans les bureaux de chantier de 80%.

"Nous avons déjà utilisé ce biocarburant durable pour plusieurs navires au Benelux," explique Michel Deruyck, responsable de la Cellule Energie chez Jan De Nul Group. "De toutes les entreprises de dragage, nous avons certainement le plus d'expérience dans ce domaine. Entre-temps nous ne nous reposons pas sur nos lauriers et examinons aussi d'autres possibilités. Nous croyons fermement à la diversification, pour notre flotte nous utilisons différents types de carburants durables et neutres en carbone afin de réduire considérablement nos émissions. La décarbonation est un point important pour Jan De Nul, et est soutenue par toute l'entreprise, tant sur le plan commercial, opérationnel que technique. Nous nous efforçons toujours d'aller au-delà de ce qui nous est imposé. Nous visons l’objectif zéro.”

Jan De Nul contribue à réaliser les ambitions climatiques du Gouvernement flamand

Avec cette approche et le choix pour Jan De Nul, l'Agence « MDK » confirme une fois de plus son rôle pionnier au sein du Gouvernement flamand pour atteindre les objectifs de réduction pour la Belgique. Dans le cadre de la stratégie flamande pour le climat 2050, la Belgique vise une réduction de son empreinte carbone de 85% par rapport à 2005.

"En tant que partenaire maritime du gouvernement, nous voulons faire tout notre possible pour limiter notre empreinte sur l'environnement. Nous accordons une attention particulière aux critères environnementaux dans les dossiers d’appel d’offres. Aujourd'hui, cela se traduit déjà par des réductions concrètes de CO? ,l'exécution de travaux de dragage et de remblai respectueux de l'environnement y contribuent fortement, et très souvent sur base d’initiatives d’entrepreneurs avec lesquels nous travaillons", déclare l'administratrice générale Nathalie Balcaen.

Après Raversijde, c'est au tour de Knokke

Fin février, l'équipe de Jan De Nul se déplacera pour six semaines vers Knokke pour restaurer la plage de Duinbergen. Quelque 900 000 mètres cubes de sable dragué y sera remblayés pour protéger notre côte des assauts de la mer. Ces travaux font partie du Plan Directeur Sécurité Côtière.

Pour la réalisation de ces mesures protectrices, l’agence MDK applique le principe « doux si possible, dur si nécessaire ». Le cas échéant, MDK créera une plage plus large et plus haute et là où d’autres options sont impossibles, l’agence mettra en place des murs anti-tempête ou des barrières anti-tempête

Le réensablement de plage reste toutefois la mesure la plus efficace pour protéger le littoral des assauts de la mer, et même si cette approche nécessite un entretien régulier. De plus, cette méthode crée un environnement naturel où non seulement l’homme mais aussi la faune et la flore peuvent avoir leur place. Après les plages de Raversijde et de Duinbergen, les plages de Bredene et de Wenduine West seront également à l’honneur au printemps 2021.

Centre d’information de Knokke

Les passants curieux ont la possibilité d'apprendre plus sur les travaux et les objectifs ambitieux du Gouvernement flamand dans le centre d'information spécialement mis en place à cet effet sur le front de mer de Knokke. Le toit panoramique offre une vue unique sur les travaux.

[1] Vous trouverez plus d'informations sur le projet Raversijde et l'avantage d'attribution sur la base de nos mesures de réduction de CO? sur https://www.jandenul.com/fr/lechelle-de-performance-co2

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

Gingko
03/03/2021 RSE/Environnement

Du 8 au 12 Mars 2021, Ginkgo Solutions Luxembourg fête les ...

Le 8 mars 2021, journée internationale du droit des femmes, célébrons, entr...

GINGKO
Sodexo
03/03/2021 Partenariat

Sodexo et Hunnegkëscht, un partenariat pour la biodiversit...

Depuis 2020, Sodexo Luxembourg et Hunneg Këscht ont créé un partenariat qui a...

Sodexo Luxembourg
Arnaud Delestienne LuxSE web
03/03/2021 Communiqué

LuxSE and Origin complete very first, fully digital listing ...

The Luxembourg Stock Exchange (LuxSE) and London-based fintech company Origin ha...

Bourse de Luxembourg
Bâloise-Assurances-Luxembourg

Une nouvelle assurance All-in arrive sur le marché des chan...

AlliA Insurance Brokers et ses partenaires Bâloise Luxembourg, CFDP et Trustbui...

BÂLOISE LUXEMBOURG
Fundrock
03/03/2021 Communiqué

FundRock breaks through the €100 billion AUM ceiling

FundRock, a leading European third-party UCITS Management Company (“ManCo”),...

Apex
DRESCHER Jean-Philippe 9195 carre-1800
03/03/2021 Carrières

Jean-Philippe Drescher rejoint Kleyr Grasso

Le 1er mars 2021, Jean-Philippe Drescher a rejoint le département Corporate Fi...

Kleyr Grasso

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus