L’édition 2020 du guide Investment Funds in Luxembourg d’EY Luxembourg vient de paraître

fr de

L’édition 2020 du guide Investment Funds in Luxembourg – A technical guide d’EY Luxembourg vient de paraître. Ce guide a pour but de répondre à de nombreuses questions liées à la constitution et au fonctionnement des fonds d’investissement au Luxembourg. Cette publication de renommée internationale, mise à jour annuellement depuis plus de 25 ans, inclut les derniers développements en termes de législation et de réglementation.

<< Retour
09/10/2020 | Communiqué
  • 2016 01 13 EY-PG-2

Michael Ferguson, à la tête du département Wealth and Asset Management d’EY Luxembourg, commente : « Cette année n’a ressemblé à aucune autre et restera gravée dans nos mémoires. Autant professionnellement que personnellement, chacune de nos actions a été marquée ces six derniers mois par l’ombre de la pandémie de COVID-19. Beaucoup tablent sur une profonde récession, les espoirs plus optimistes d’une reprise en forme de « V » s’estompant rapidement. L’impact économique potentiel de la pandémie est renforcé par des tensions géopolitiques sans cesse croissantes entre les deux puissances mondiales. Simultanément, l’Union européenne (UE) a peiné à dégager une réponse cohésive, en raison des divergences entre les états membres dits « frugaux » et ceux du Sud, davantage affectés ».

Quelles conséquences sur l’industrie de gestion d’actifs ?

L’accent a été mis sur les éléments suivants : le bien-être et la sécurité des employés, la continuité des opérations via des stratégies de travail à distance, la gestion des défis posés par la volatilité des marchés et la gestion des liquidités ainsi qu’une communication accrue avec les principales parties prenantes, y compris les investisseurs et les régulateurs. D’un point de vue financier, une baisse immédiate et significative a été constatée pour les actifs sous gestion, suivie d’un impact sur les honoraires et les marges. Malgré toutes les incertitudes et préoccupations initiales et compte tenu de certaines suspensions et clôtures de fonds, l’industrie a poursuivi ses activités d’une manière remarquablement robuste.

Quand la situation s’est stabilisée, une attention accrue a été portée au renforcement des mesures prises initialement. Cette étape a vu la mise en œuvre d’actions visant à améliorer les plates-formes opérationnelles à distance, telles que la formalisation des pratiques de travail à distance, une attention renouvelée pour les outils de gestion des liquidités, incluant la mise à jour des communications avec les investisseurs et les autorités de surveillance de l’industrie, la revue et mise à jour des politiques de valorisation des actifs et le développement de stratégies alternatives pour interagir avec les clients et les équipes par l’intermédiaire des média sociaux et autres plates-formes internes.

Par conséquent, étant donné le contexte du COVID 19 et ses répercussions latentes, attendues durer plusieurs années, quelles sont les conséquences prévisibles à plus long terme pour l’industrie de la gestion d’actifs et, de manière plus importante encore, quel rôle l’industrie sera-t-elle tenue de jouer dans la reprise de l’économie mondiale ?

Provision et dotation en capital - de nombreuses entreprises en bonne santé sont menacées par les conséquences sévères induites par la pandémie et seront dès lors mises sous pression pour plusieurs années. L’industrie doit relever le défi posé par cette situation mais peut également l’envisager comme une opportunité d’identification et de soutien de ces entreprises afin d’assurer leur survie dans un premier temps, afin qu’elles soient à même de se restructurer et de poursuivre leur croissance dans l’environnement post-pandémie.

Répondre aux besoins des investisseurs, même si ce n’est pas une nouveauté et qu’elle justifie l’existence même des gestionnaires d’actifs, se révèlera plus impérative encore dans cette ère de taux d’intérêts négatifs combinée à une récession imminente induite par la pandémie. Les investisseurs recherchent des solutions qui vont générer un taux de rendement réel, gérant simultanément le risque en capital tout en se conformant aux objectifs sociétaux et environnementaux.

Opérations - nous avons tous développé, au cours des six derniers mois, de nouveaux modes de travail, notamment dédiés à interagir avec nos collègues et clients. Ces nouveautés risquent, pour de nombreuses raisons, de ne pas être temporaires. Cette dynamique sera alimentée par des réflexions actuelles sur ce qui a bien fonctionné au cours des six derniers mois que ce soit pour nos clients ou nos équipes, mais également dans une volonté permanente de gérer les coûts eu égard à la pression sur les honoraires et les marges exacerbée par la crise pandémique. Qu’est-ce que cela signifiera en pratique ? Une accélération significative des investissements dans les solutions technologiques et digitales, déjà tant annoncées ? Des bureaux régionaux au lieu de gigantesques sièges sociaux aux activités centralisées ? La formalisation du travail à distance en tant que pratique de travail standard ?

Gouvernance et liens avec les sociétés de son portefeuille - au cours des 5 dernières années, la durabilité et la manière dont les exigences en matière éthique, sociale et de gouvernance (ESG) ont été incorporées dans la conception des produits de fonds d’investissement dès leur lancement ont fait couler beaucoup d’encre. Les régulateurs ont par conséquent été fort occupés à créer et mettre en œuvre un cadre pour faciliter davantage ce processus au cours des dernières années. La pandémie a imprimé un réel élan et focalisé l’attention pour cette démarche. Les facteurs ESG ne sont plus considérés comme un simple atout ou une opération de promotion mais comme des éléments très concrets nécessitant une incorporation dans la conception et la création de produits de fonds d’investissement. D’autre part, ces sociétés en portefeuille qui n’assumeront pas leurs responsabilités en matière ESG seront sévèrement lésées par un manque de dotation en capital.

Distribution et liens avec les investisseurs – à nouveau beaucoup a été écrit et dit au cours des dernières années sur la nécessité de favoriser la technologie et de s’assurer que les clients et les principales parties prenantes puissent bénéficier d’une expérience du numérique.

Michael Ferguson ajoute : « La pandémie a accéléré la prise de conscience que l’on peut avoir sur l’importance de la technologie et de ses nécessaires développements, étant donné le peu ou simplement le manque d’alternatives à un environnement dénué de contacts personnels.

Consolidation – au cours des dernières années, une certaine forme de consolidation est apparue, avec des résultats très contrastés.  Cette pandémie va renouveler l’attrait pour cette dynamique et l’accélérer avec pour conséquence de renforcer les ‘grands’ acteurs’ (Big getting bigger) et de permettre la survie de quelques gestionnaires qui seront capables de se distinguer tout en fournissant à leurs clients une véritable valorisation de leur capital ».

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

Kleos Scouting Mission artwork
29/10/2020 Communiqué

L'équipe de Kleos Space achève les derniers préparatifs p...

Kleos Space S.A., fournisseur de données de reconnaissance de radiofréquence p...

KLEOS Space s.à r.l.
DSM Avocats
29/10/2020 Communiqué

Accueil de quatre lycéens en stage lors de la journée dayC...

Ce 28 Octobre, dans le cadre de la journée de formation DayCARE Digital Explore...

DSM
Telkea

Telkea Group recrute, fusionne ses sociétés, ArianeSoft de...

Fusion des entreprises, regroupement des équipes & recrutement, Nouveau site we...

Telkea Group
ING Gare
29/10/2020 Communiqué

Adoption de nouveaux outils financiers : le scepticisme de m...

Pourquoi changer une équipe qui gagne ? Il semblerait que ce soit le sentiment...

ING Luxembourg
OCSiAl - RD Center Luxembourg  source OCSiAl 01 (002)

OCSiAl ouvre un centre de R&D sur les nanotubes de graphène...

Le premier centre OCSiAl de R&D sur les nanotubes de graphène en Europe.

OCSiAl S.A.
ArtFinance visual2020 (002)
29/10/2020 Communiqué

Smart cities, digital transformation and regulation—Virtua...

For six days in a row, Deloitte Luxembourg explored the latest trends and develo...

Deloitte

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus