Lancement de la technologie de développement Kleos début juillet

fr en

Kleos Space S.A. (ASX : KSS, Francfort : KS1), fournisseur de données de reconnaissance de radiofréquence par satellites (DaaS), lance une nouvelle technologie de collecte de données (charge utile radio définie par logiciel) intégrée dans un vaisseau spatial Faraday-1 d’In-Space Missions (In-Space), dont le lancement en orbite héliosynchrone à bord d’une fusée Rocket Lab à partir de la Nouvelle-Zélande est prévu pour début juillet.

<< Retour
  • Kleos nano-satellite artwork -source Kleos (002)

Le lancement de cette nouvelle technologie est une étape importante dans la feuille de route technologique de la société visant à élargir la gamme des marchés cibles et qui vient s'ajouter aux satellites de la Mission d’Exploration en attente de lancement à bord du lanceur PSLV C49 à partir du site de lancement Sriharikota en Inde.

Pendant une durée de vie estimée à 2 ans, la charge utile Kleos observera la Terre sur une orbite polaire et collectera des données génératrices de revenus, notamment la détection de radars de navires pour des applications de défense et de sécurité, l'étude de l'utilisation du spectre et des services de données dérivés dans la bande 4G de 2,6GHz et une étude du spectre à large bande complétant les données de la Mission d’Exploration Kleos (partie du spectre comprise entre 155 et 165MHz).

La charge utile comprend une nouvelle radio définie par logiciel (SDR), représentée sous forme d'un ordinateur pouvant effectuer la tâche de traitement des signaux reçus par l'antenne et d'autres circuits RF. Les SDR constituent la principale charge utile de tous les satellites Kleos. Ce développement est donc une étape clé dans la feuille de route technologique de la société visant à augmenter le nombre d'ensembles de données, de marchés cibles et de possibilités de revenus. L'hébergement de la charge utile sur le satellite spatial Faraday fournira des données de surveillance de zones étendues et servira de charge utile de démonstration pour les satellites Kleos améliorés après la Mission d’Exploration, où des groupes de quatre satellites offrent une capacité de géolocalisation de haute précision. Miles Ashcroft, directeur technique de Kleos Space a déclaré : "Outre les ventes potentielles de données que l'on peut réaliser en ayant des actifs en orbite, les avantages de notre feuille de route technologique sont énormes. Elle offre des possibilités de développement d’infrastructure et de fourniture de données, un aperçu des scénarios d'utilisation des données et une perspective sur le comportement qui nous permet d'améliorer les opérations de vol pour la Mission d’Exploration Kleos et d'éclairer le développement des missions ultérieures".

Andy Bowyer, CEO de Kleos Space, a déclaré : "Cela a été un plaisir de faire partie de ce service innovant d'In-Space, de faire entrer dans l'espace une technologie qui ajoute une valeur significative à la société. Avec le lancement imminent de nos quatre premiers satellites depuis l'Inde, ceci constitue le début d'une période extrêmement excitante pour notre société".

Tony Holt, directeur technique d'In-Space, a indiqué : "La charge utile de Kleos est co-hébergée sur la première mission Faraday depuis In-Space où nous avons utilisé une technologie satellitaire stable et éprouvée afin d’offrir aux clients un accès fiable et réactif à des services spatiaux".

Doug Liddle, CEO d’In-Space, a déclaré : "Nous nous réjouissons de soutenir Kleos dans les années à venir dans leurs mission et programmes de développement.”

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus