CTG obtient de la CSSF l’autorisation d’offrir les services cloud d’Office 365 aux entreprises régulées

fr

Cette autorisation permettra à CTG Luxembourg d’offrir des services cloud aux entreprises régulées, sans que celles-ci aient à en faire elles-mêmes la demande.

<< Retour
16/03/2020 | Communiqué
  • CTG

LUXEMBOURG – le 16 mars 2020 – CTG Luxembourg a reçu au début du mois de mars son autorisation de recourir aux outils d’Office 365, hébergés dans le cloud public, pour servir ses clients régulés actifs dans le secteur financier. C’est la CSSF (Commission de Surveillance du Secteur Financier) qui, depuis sa circulaire sur le cloud paru en 2017, délivre ces autorisations de sous-traitance de ressources placées dans le cloud. 

« C’est avec l’adaptation de la circulaire cloud en 2019 que nous avons décidé de faire notre demande d’autorisation à la CSSF, explique Frédéric Warrant, Solution Architect chez CTG Luxembourg. L’idée était d’offrir aux clients régulés qui le souhaitaient l’ensemble des outils d’Office 365 : mailing, stockage et partage de fichiers, collaboration, workflows, etc. Il leur était auparavant interdit d’avoir recours au cloud. » L’obtention de cette autorisation montre que CTG Luxembourg offre toutes les garanties de sécurité nécessaire à ses clients régulés. Les conditions imposées sont en effet drastiques. « La principale de ces conditions était de pouvoir fournir un cloud officer, personne de référence pour l’utilisation des services cloud, poursuit Frédéric Warrant. Il faut aussi pouvoir prouver la mise en place d’une série de règles de bonne gouvernance, notamment avoir mené une évaluation des risques, organisé un backup externe, établi une stratégie de sortie, etc. Cela dit, nous avions déjà effectué d’importantes migrations sur Office 365 pour de nombreuses structures non-régulées, tout en assurant ensuite le support. Techniquement, nous étions donc au point pour répondre aux exigences de la CSSF. »

Valeurs ajoutées pour les clients

Les clients régulés qui feront appel à CTG Luxembourg pourront à présent demander à l’entreprise des « services packagés » comprenant à la fois les produits d’Office 365 et l’autorisation de la CSSF. En effet, ils ne devront plus eux-mêmes faire la demande mais auront simplement l’obligation de notifier la CSSF qu’ils collaborent avec CTG Luxembourg. « Ce service permet donc à nos clients d’économiser de longues heures de travail administratif et de ne pas mobiliser certaines compétences internes sur cette tâche relativement fastidieuse, indique encore Frédéric Warrant. Il permet en outre aux clients de bénéficier de nos compétences de pointe en la matière. » Avec cette autorisation de la CSSF, CTG Luxembourg pourra évidemment être aussi un opérateur de ressources cloud pour des entreprises régulées qui ont-elles-mêmes fait leur demande d’autorisation. Les clients non régulés ne sont pas oubliés et bénéficieront également des mesures mises en place.

CTG Luxembourg souhaite continuer à servir au mieux ses clients, notamment en développant son offre cloud destinée aux entreprises régulées. La société compte bien obtenir à l’avenir de nouvelles autorisations de la CSSF pour d’autres services cloud. 

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus