Jan De Nul baptise son navire d’installation offshore Taillevent

fr

Aujourd’hui, le nouveau navire d’installation offshore de Jan De Nul Group a reçu le nom Taillevent dans le port d’Ostende. Mlle Pauline Stassijns, petite-fille du directeur Dirk De Nul, a baptisé le navire et lui a souhaité beaucoup de succès et un bon voyage. La cérémonie de baptême a eu lieu en présence de la famille De Nul, ses employés et ses invités.

<< Retour
25/10/2018 | Inauguration
  • Taillevent

Le 18 juillet 2018, Jan De Nul Group a acquis ce navire d’installation offshore, à ce moment le MPI Discovery, de la société néerlandaise Vroon Group. Le Taillevent, construit en 2011, a été spécialement conçu pour transporter et installer en mer des éoliennes et leurs fondations, mais il convient aussi parfaitement pour d’autres secteurs offshore, telles que les industries pétrolière et gazière. Ce type de navire est équipé de bêches d’ancrage, des pieds verticaux qui servent à hisser le navire de l'eau afin de pouvoir travailler de manière stable. Le Taillevent dispose de six bêches d’ancrage. Le navire a une longueur de 140 mètres et peut opérer jusqu’à 40 mètres de profondeur d’eau. En outre, le Taillevent est pourvu d'une grue d'une capacité de levage de 1 000 tonnes et d'une grue auxiliaire de 50 tonnes.

Parmi les invités à Ostende était Bart Tommelein, vice-Premier ministre du gouvernement flamand et ministre flamand des Finances, du Budget et de l'Énergie. En tant que partisan de la production d’énergie verte, il s'est adressé aux invités: « Le secteur offshore est important pour notre économie belge. Des milliers d’emplois sont directement ou indirectement liés à la construction et à la maintenance d’éoliennes en mer. Non seulement dans notre pays, mais aussi dans le monde entier. Je ne peux que me féliciter du Taillevent de Jan De Nul Group, un nouvel atout dans notre transition vers les énergies renouvelables.  »

 

Investir dans un deuxième navire pour l’installation de turbines en mer

Jan De Nul Group investit considérablement dans ses ressources pour réaliser des projets offshore et continue ainsi à offrir au marché une solution fiable pour des projets pionniers.

Philippe Hutse, Offshore Director auprès de Jan De Nul Group: “Au cours de la dernière décennie, nous avons beaucoup investi en personnel, en expertise et en équipement pour nos activités offshore. Plus précisément pour l’installation de parcs éoliens en mer, nous avons acquis deux navires spécialisés d’installation offshore: le Vole au vent en 2015, et le Taillevent cet été. Parallèlement, le département technique se penche déjà sur d’autres plans d’expansion de notre flotte. Ces investissements sont essentiels pour la croissance de Jan De Nul Group.”

Jan De Nul Group a déjà réalisé plusieurs projets d’éoliennes offshore en Belgique, au Royaume-Uni, en Suède, au Danemark, en Finlande et en Allemagne. Au printemps 2018, Jan De Nul a obtenu ses premiers projets éoliens hors d’Europe : la conception et l’installation des parcs éoliens offshore de Changhua et de Formosa 1 phase 2, les tous premiers parcs éoliens en mer à Taïwan.

Plus spécifiquement en Belgique, Jan De Nul a construit en 2016 le parc Nobelwind avec 50 turbines de chacune 3,3MW et en 2019 le groupe installera le parc Northwester 2 avec 23 turbines de chacune 9,5MW, les turbines en mer les plus grandes au monde.

Peter De Pooter, Manager Offshore Renewables auprès de Jan De Nul Group: “Le Taillevent est parfaitement complémentaire de notre Vole au vent et nous permettra de continuer à développer notre expertise dans l'éolien offshore. Avec ces deux navires d’installation en mer, dans notre flotte, nous pouvons servir le secteur encore plus efficacement et plus rapidement. Nous pouvons déjà nous vanter de très bonnes références en Europe et nous envisageons l'avenir avec enthousiasme et confiance.”

 

Aux origines du nom du Taillevent

Chaque navire est unique en soi, construit sur mesure et baptisé d’un nom qui lui est propre. Ainsi en va-t-il du Taillevent. Imaginer un nom est un processus, un choix délibéré. Dès le baptême de son premier navire, Jan De Nul a puisé son inspiration dans les livres d’histoire. Les noms de navires renvoient tous à des personnages historiques importants : explorateurs, grands savants, ingénieurs créatifs, pionniers de la cartographie, artistes et architectes novateurs, tous partageant une caractéristique commune : le sens et la passion de l’innovation et du progrès.

Aujourd’hui, Jan De Nul Group célèbre à nouveau une figure de proue du passé : Taillevent. Jusqu’il y a peu, une recherche lancée sur Google avec ce nom livrait un « deux-étoiles » parisien à la légendaire cave à vins. En poursuivant ces recherches, on découvrait que ce nom n’avait pas été donné par hasard à cet établissement. En effet, Taillevent a joué un rôle prépondérant dans l’histoire de la gastronomie française.

Taillevent. Un sobriquet comme celui-là se mérite. Guillaume Tirel, le Bocuse du XIVe siècle, l’a reçu dès sa prime jeunesse, alors qu’il n’était encore que marmiton. Taillevent signifie littéralement « qui fend le vent » et Tirel l’a obtenu grâce à la célérité avec laquelle il filait dans les cuisines.

Guillaume Tirel, Taillevent pour les intimes donc, voit le jour en 1310 dans un village de Normandie. À l’âge de seize ans, il part à la cour de la reine de France Jeanne d’Évreux pour y servir comme enfant de cuisine. Sa carrière connaît une prodigieuse ascension : de queux pour le duc de Normandie, il passe premier queux sous Charles V avant de finir premier écuyer de cuisine pour toutes les royales papilles. Tirel passera la quasi-totalité de son existence aux fourneaux de la cour de France, régalant de ses talents culinaires pas moins de trois monarques français et leurs hôtes de prestige : Philippe IV, Charles V et Charles VI.

C’est sous Philippe IV que Taillevent façonne la prédilection de la cour de France pour les vins charpentés de Bourgogne et du Midi. De plus, pour le plus grand plaisir de la noblesse française, il s’évertue à associer de façon harmonieuse les vins rouges à des saveurs et mets spécifiques.

Vers 1380, Taillevent écrit l’un des plus anciens et des plus influents livres de cuisine de France : Le Viandier. On le considère comme l’ouvrage fondateur de la célèbre tradition gastronomique française. Non seulement son influence se fait sentir dans des écrits culinaires bien plus tardifs, mais il revêt aussi une importance primordiale pour les historiens de la gastronomie.

Le Viandier dresse la carte de la cuisine médiévale à la cour de France. Pas uniquement celle des plats de viande, comme pourrait le laisser croire son titre : en effet, dans le français du Moyen Âge, « viande » désigne l’ensemble des aliments. C’était donc un véritable livre de cuisine..., encore qu’un peu spécial par certaines recettes pour le moins étranges à nos yeux. Cygne, cigogne, paon ou héron... Taillevent avait une notion exotique de la volaille ! Toujours est-il que son livre de recettes allait donner le ton de la grande cuisine (médiévale) : usage raisonné des épices précieuses comme le safran, le gingembre, le poivre et la cannelle, séparation de la viande et du poisson pendant la préparation des sauces et, enfin, souci de la présentation des plats. Déclinant une palette de coloris à base d’épinard, de safran ou de fleurs, il « peignait » des chefs-d’œuvre en cuisine qu’il faisait servir sur des plateaux dorés ou argentés.

Ne dit-on pas que l’on mange avec ses yeux et que le flambeau de l’amour s’allume à la cuisine ? Taillevent l’avait compris comme nul autre et ses qualités professionnelles lui ont valu un immense respect de la part des puissants de son temps. Charles VI a fini par l’anoblir et l’a élevé au rang de Maistre des garnisons de cuisine du Roi.

Taillevent est mort à l’âge vénérable de 85 ans.

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

JUV Voltaire

Paré pour la prochaine génération de projets éoliens off...

Jan De Nul Group commande un troisième navire d’installation offshore, le Vol...

Jan De Nul
Finland - Oulu - TSHD Alexander von Humboldt (2)
24/01/2019 Communiqué

De la Terre de Feu à la Laponie : Jan De Nul actif dans des...

Plus de 6000 collaborateurs dans plus de 70 pays: Jan De Nul Group aime faire pa...

Jan De Nul
Payra Port Concession Signing 14012019
14/01/2019 Communiqué

Concession importante pour Jan De Nul au Bangladesh

Jan De Nul soutient l’économie et le développement de l’infrastructure au ...

Jan De Nul
Jan De Nul
13/12/2018 Communiqué

Jan De Nul assure des plages propres sur la côte méditerra...

Le savoir-faire ainsi que les compétences de Jan De Nul Group sont mis à contr...

Jan De Nul
CSD Ibn Battuta
07/12/2018 Communiqué

Marché important pour Jan De Nul en Équateur

La municipalité de Guayaquil et Jan De Nul Group ont signé hier la concession ...

Jan De Nul
ULEV Afonso de Albuquerque (2)
28/11/2018 Communiqué

Jan De Nul à nouveau lauré pour son innovation et sa durab...

Jan De Nul Group empoche un nouveau prix prestigieux pour son innovation et sa d...

Jan De Nul

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus