La levée de fonds réussie de 6.96 Mio EUR permet l’entrée de Kleos Space à la Bourse Australienne aujourd’hui

fr en

Kleos Space S.A., entreprise luxembourgeoise, a réussi à clôturer une levée de fonds de presque 7 Mio EUR (11 Mio AUD) avant son entrée à la Bourse Australienne (ASX) où les négociations ont commencé aujourd’hui, vendredi 24 août à 11 heures du matin, heure de Sydney (3 :00 heures CET).

<< Retour
23/08/2018 | Communiqué
  • ASX Boards

Le cofondateur et directeur général de Kleos Space, Andy Bowyer, pense que l’intérêt des investisseurs à l’égard de son entreprise, reflète la volonté mondiale actuelle de faire progresser les renseignements spatiaux, notamment en Australie : « La levée des fonds intéressait particulièrement les groupes institutionnels basés en Australie. Notre entrée en bourse survient à un moment où les gouvernements mondiaux sont à la recherche d’une nouvelle technologie qui leur permet de protéger leurs frontières. Nous sommes convaincus que Kleos Space fournira une solution. »

Étienne Schneider, Vice-Premier ministre et ministre de l’Économie du Luxembourg a déclaré : « L’introduction d’une entreprise luxembourgeoise à la bourse australienne souligne le caractère international et dynamique du secteur spatial au Grand-Duché. La levée de fonds de Kleos Space reflète le succès de la stratégie spatiale inégalée du Luxembourg qui se concentre sur la création d’un écosystème solide, favorisant la croissance et la prospérité des entreprises spatiales.

Les satellites de Kleos Space seront en mesure de localiser des transmissions radio de n’importe quel point du monde et de déterminer le lieu et le moment de la transmission. « Lorsque les bateaux désactivent leur émetteur en mer, nos satellites peuvent capter une autre activité de transmission depuis l’espace. Ces données supplémentaires sont décisives pour les gouvernements et leur fournissent la possibilité de repérer les navires utilisés par des trafiquants de drogues et d’êtres humains, des terroristes, des pirates, des pêcheurs clandestins et les personnes qui dépendent de services de recherche et de sauvetage », dit Andy Bowyer.

Hors Etats-Unis (reste du monde), Kleos Space dispose de l’avantage du précurseur pour travailler avec des gouvernements et des utilisateurs d’informations commerciales sur les 25,95 Mia EUR (41 Mia AUD) du marché mondial de l’ISR (renseignement, surveillance et reconnaissance). Kleos Space aura ultérieurement l’intention d’approcher des marchés en dehors des secteurs maritimes et de défense, tels que la protection de l’environnement, des services de recherche et de sauvetage et des services d’assurance.

Kleos Space, qui est soutenue par le gouvernement luxembourgeois, planifie d’ores et déjà la construction de son premier satellite. Un accord, évalué à plus de 2,2 millions d'euros a été signé en début d’année avec GomSpace, coté à l’indice Nasdaq. La livraison du système de satellites est prévue au premier trimestre 2019. « Nous sommes en outre à un stade précoce de discussions avec certains candidats de grande notoriété de la course à l’espace et qui ont les compétences de porter nos satellites en orbite », dit Andy Bowyer.

Suite au succès de la première mission, Kleos Space espère pouvoir faire croître le nombre de systèmes de satellites et ainsi consolider l’offre de l’entreprise. Kleos Space prévoit la mise en oeuvre d’une constellation de 20 systèmes de satellites en orbite terrestre basse en vue d’une couverture mondiale sans faille. Ainsi elle peut fournir une offre de surveillance étendue sur plusieurs marchés avec une information en temps quasi réel et adaptée aux besoins spécifiques des clients.

Peter Round, Président de Kleos Space et ancien Directeur “Capacités” de l’Agence européenne de défense, espère que le gouvernement australien figurera parmi les futurs clients de Kleos Space dans le plan d’expansion régionale de l’entreprise : « Les longues frontières côtières australiennes sont constamment menacées par des trafiquants d’êtres humains et par la pêche clandestine. Notre technologie satellitaire constitue une alternative aux solutions terrestres actuelles, car celles-ci sont coûteuses, techniquement limitées par leur portée et soumises à des contre-menaces ».

En mai 2018, le gouvernement fédéral australien a introduit une nouvelle législation en vue de développer les moyens de lancement national de satellites. Il a annoncé qu’il mettra à disposition 16,5 Mio EUR (26 Mio AUD) pour la création d’une agence spatiale nationale. En 2017, le gouvernement s’est en outre engagé à investir 317 Mio EUR (500 Mio AUD) dans l’amélioration des moyens ISR spatiaux. Peter Round précise : « Il est évident que l’Australie cherche de nouvelles technologies pour renforcer la défense nationale, la protection des frontières et les missions humanitaires. Nous prévoyons d’optimiser notre bureau situé à Canberra afin de nous rallier à ces initiatives du gouvernement australien ».

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus