La philanthropie en héritage: La nouvelle génération entre en scène

fr en

Le rapport sur la Philanthropie Individuelle 2017 de BNP Paribas mené par The Economist Intelligence Unit, décrypte les motivations de la génération Y. Il se concentre sur leurs implications dans les fondations familiales et leur approche différente de la philanthropie, utilisant davantage les nouveaux outils digitaux et des stratégies innovantes.

<< Retour
  • BGL

Le rapport s’appuie sur de la recherche documentaire, des entretiens approfondis de Millennials et d’experts internationaux en philanthropie.

Les cinq nouvelles motivations de la nouvelle génération de philanthropes :

  1. L’esprit entrepreneur social : les Millennials considèrent l’entrepreneuriat social et les organisations à but lucratif (contrairement au secteur à but non lucratif) comme étant une solution plus durable pour la réalisation de leurs ambitions philanthropiques. Les secteurs émergeants qu’ils ciblent en matière d’entrepreneuriat social sont : les fintechs, les technologies de l’éducation, les énergies renouvelables, l’agroalimentaire et l’agriculture.
  1. L’approche globale : Alors que les baby-boomers se concentrent sur une seule région, la génération Y a une approche plus internationale du point de vue des causes et des régions qu’elle vise : la jeune génération souhaite étendre ses succès dans de nombreux endroits.
  1. L’accent sur le moment présent : la génération Y ne souhaite pas attendre pour entrer en philanthropie, car elle a conscience de pouvoir changer le monde dès aujourd’hui.
  1. Une utilisation différente des réseaux sociaux : les Millennials utilisent les réseaux sociaux de façon différente des baby-boomers, pour promouvoir leurs causes mais également pour trouver des bénéficiaires ou recruter des talents et s’informer des tendances.
  1. La culture collaborative : La nouvelle génération considère qu’elle peut être plus efficace si elle est connectée avec ses pairs par l’intermédiaire de réseaux internationaux ou locaux pour rechercher des opportunités de co-investissements, de cofinancement, de nouvelles idées et les meilleures pratiques en matière de philanthropie.

« Depuis quelques années, nous observons que nos clients cherchent de plus en plus à avoir un impact positif sur la société », explique Sofia Merlo, Co-CEO de BNP Paribas Wealth Management. « Les Millennials, en particulier, repoussent les frontières de la philanthropie traditionnelle grâce à leur esprit plus collaboratif et leurs convictions pour l’entrepreneuriat social, l’impact investing et le
co-financement. »

« Comprendre et anticiper les motivations,  les valeurs et les ambitions de la jeune génération, est pour nous un enjeu essentiel pour transformer l’expérience que nous leur offrons en tant que futurs clients », précise Vincent Lecomte, Co-CEO de BNP Paribas Wealth Management. « Cette nouvelle expérience client que nous concevons en collaboration avec nos clients et des fintechs propose des services innovants, des opportunités de networking et un accès à notre programme de formation NextGen».

Comment les philanthropes de la génération Y considèrent leur héritage familial ?

Les Millennials considèrent qu’ils ne doivent pas nécessairement se sentir liés à leur héritage familial. Ils parviennent à trouver un équilibre entre leur héritage et l’innovation. Si certains préfèrent gérer leur projets philanthropiques seuls en mettant en place des structures indépendantes et en constituant leurs propres indicateurs de performance, d’autres, en revanche, demeurent alignés aux objectifs de leur famille et parents, tout en y injectant quelques pratiques modernes.

« Ce qui rend la famille si différente de tout le reste est le soutien qu’elle apporte. Nous étudions le projet philanthropique ensemble et décidons si nous souhaitons ou non nous y engager », explique Koon Ho Yan, 32 ans, Fondateur de l’EasyKnit Foundation, Hong Kong.

Dans la recherche d’impact, la génération Y a une approche spécifique pour ses investissements. Elle n’hésite pas à être en rupture avec les générations précédentes, en recourant à l’impact investing, à l’évaluation de l’impact ou à des solutions hybrides. Les Millennials mêlent ainsi davantage leurs projets d’investissement et leurs activités philanthropiques, contrairement à leurs aînés.

« Lorsque j’ai rejoint la fondation, 40 % du portefeuille était placé dans des impact investments. Je me suis alors posée la question pourquoi l’ensemble de nos investissements n’était pas dans l’impact investing », explique Stéphanie Cordes, 27 ans, Vice-présidente, Cordes Foundation, USA.

En tant que génération très orientée vers les résultats, les jeunes philanthropes ont recours aux outils digitaux pour identifier et surveiller leurs indicateurs de performance clés. Le rapport présente certains de ces nouveaux outils technologiques, notamment le Système de cartographie des données du European Foundation Center qui fournit les principales données indiquant comment diriger une fondation dans 80 pays différents, ou les Outils de mesure IRIS, conçus pour mesurer la performance sociale, environnementale et financière d’un investissement.

« Nous avons modifié notre structure organisationnelle de manière à assurer une gestion plus professionnelle de la fondation et nous mesurons  la performance. Nous attachons une grande importance à fournir aux principales parties prenantes et au grand public  des informations claires et transparentes sur nos objectifs stratégiques», explique Lavinia Jacobs, 36 ans, Présidente, Conseil d’administration, Jacobs Foundation, Suisse.

Le rapport sur la Philanthropie Individuelle 2017 de BNP Paribas traduit une volonté de mieux comprendre, servir et célébrer les philanthropes du monde entier. BNP Paribas Wealth Management a offert ses conseils à plus de 800 clients dans le cadre de leurs activités philanthropiques depuis 2008, grâce à ses équipes récompensées à plusieurs reprises et basées en Europe, en Asie et aux États-Unis.

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

représentants Ile aux Clowns BNP Paribas au Luxembourg

Les collaborateurs de BNP Paribas au Luxembourg soutiennent ...

Remise d’un chèque d’une valeur de 5.800 euros

BGL BNP Paribas
BGL BNP Paribas HQE S.B Awards International
13/07/2017 RSE/Environnement

BGL BNP Paribas reçoit le HQE Sustainable Building Award de...

Dans le cadre du Palmarès HQE™ Sustainable Building Awards by Certivéa & Cer...

BGL BNP Paribas
Best Bank in Luxembourg 300
10/07/2017 Communiqué

BNP Paribas désigné « Meilleure banque au monde pour les ...

BNP Paribas a été désigné aujourd’hui « Meilleure banque au monde pour ...

BGL BNP Paribas
signature Fair Mëllech

BGL BNP Paribas renouvelle son soutien aux producteurs de l...

Au siège de BGL BNP Paribas a eu lieu récemment la signature officielle du con...

BGL BNP Paribas
équipe Vianden
28/06/2017 Communiqué

L'agence Vianden de BGL BNP Paribas a inauguré ses locaux r...

En date du 27 juin 2017, l’agence Vianden de BGL BNP Paribas a célébré l’...

BGL BNP Paribas
Hackathon
28/06/2017 Communiqué

BNP Paribas au Luxembourg a participé pour la 1re fois au B...

Une dizaine de startups ont rivalisé pour optimiser l’expérience client...

BGL BNP Paribas

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus