L’étude de Deloitte démontre que seules 11 % des sociétés se disent préparées au façonnement de l’entreprise du futur

fr en

Les mutations du monde de l’entreprise requièrent de nouvelles approches en matière d’organisation, de carrières et d’évolution des fonctions

<< Retour
22/03/2017 | Publication
  • B-Sommerfeld Small

    Basil Sommerfeld, Partner of Operations Excellence & Human Capital, Deloitte Luxembourg

Poussés par la révolution numérique en cours ainsi que les forces démographiques, politiques et sociales, 85 % des chefs d’entreprise et des dirigeants RH du Luxembourg placent le façonnement de l’entreprise du futur au sommet de leurs priorités, ce qui reflète la tendance qui se dessine à l’échelle mondiale, avec 90 %. En deuxième position, les carrières et l’apprentissage constituent également une préoccupation importante, avec un score de 74 (83) %. Voilà certaines des conclusions de l’édition 2017 du rapport Global Human Capital Trends de Deloitte  intitulé « Rewriting the rules for the digital age »

Il s’agit de l’enquête de Deloitte sur les tendances du capital humain au niveau mondial la plus vaste et la plus complète à ce jour, puisqu’elle reflète l’opinion de plus de 10 000 chefs d’entreprise et dirigeants RH de 140 pays. Cette étude renommée, qui en est à sa cinquième édition, révèle que les dirigeants se tournent vers de nouveaux modèles d’entreprise, ce qui souligne la nature interconnectée du monde du travail actuel. Dans son rapport, Deloitte appelle les sociétés à entièrement repenser leur structure organisationnelle ainsi que leurs stratégies de gestion des talents et des ressources pour rester en phase avec le tournant numérique.

« Les résultats cadrent avec nos études sur la génération Y : les entreprises doivent radicalement revoir leur fonctionnement et leurs modèles de recrutement pour conserver leur avantage concurrentiel », explique Basil Sommerfeld, Partner of Operations Excellence & Human Capital au sein de Deloitte Luxembourg. « Plus important encore : elles doivent miser sur la numérisation des RH afin de mettre en place des effectifs du 21e siècle. Il faut que les dirigeants tirent profit des bouleversements technologiques dans tous les aspects de leurs besoins en capital humain. »

Environ 70 % des participants basés au Luxembourg sont d’accord pour dire que le développement de la numérisation des RH est essentiel à la réussite d’une entreprise. Toutefois, selon les conclusions de Deloitte, les RH peinent encore à suivre le rythme des progrès technologiques. Il s’agit d’un défi d’échelle mondiale, puisque seuls 35 % des professionnels des RH estiment disposer de capacités « bonnes » ou « excellentes ».

Le façonnement de l’entreprise du futur requiert une approche d’équipe, une focalisation sur les talents et l’utilisation de solutions numériques
De même que la main-d’œuvre évolue, les entreprises se concentrent désormais sur des équipes en réseau. En outre, le recrutement et le développement des profils adéquats deviennent plus importants que jamais. Les répondants désignent d’ailleurs le recrutement des talents comme l’un des plus grands défis que doivent relever les entreprises : 70 % des sociétés luxembourgeoises le qualifient d’« important » ou de « très important », un chiffre qui grimpe à 81 % à l’échelle mondiale.

Deloitte observe que 56 % des entreprises opèrent une restructuration de leurs programmes RH afin d’exploiter les outils numériques et mobiles et que 33 % d’entre elles s’appuient déjà sur l’une ou l’autre application d’intelligence artificielle (IA) dans le cadre des solutions qu’elles proposent. Par ailleurs, la majorité des participants luxembourgeois déclarent qu’ils travaillent actuellement à une réévaluation de leurs stratégies et programmes de gestion des talents. Toutefois, ils sont seulement 16 % à utiliser « modérément » ou «peu » les robots, l’informatique cognitive ou l’IA pour le suivi des activités de recrutement.

Les entreprises doivent affiner la compréhension qu’elles ont de leurs employés et de la transformation de leurs fonctions
Deloitte constate que la fonction RH est en proie à un virage identitaire de grande envergure. En vue de se positionner efficacement comme conseillers centraux au sein de l’organisation, il est important que les RH se concentrent sur l’efficacité des services fournis ainsi que l’excellence des programmes de recrutement et qu’elles adoptent un prisme numérique dans la conception globale du travail. Les tendances du rapport de cette année montrent des signes de transformation à tous les niveaux, y compris en ce qui concerne les postes eux-mêmes. Les entreprises devraient envisager les talents externes, la robotique, les outils cognitifs et les systèmes d’IA comme la « nouvelle main-d’œuvre augmentée ». Dans le contexte de la transformation de nombre de fonctions grâce à la technologie et de l’automatisation de certaines tâches, l’étude de Deloitte révèle toutefois que les aspects fondamentalement humains du travail tels que l’empathie, la communication et la résolution des problèmes occupent une place plus importante que jamais.

Cette mutation incite à se concentrer davantage non seulement sur la requalification, mais aussi sur l’importance de l’analytique du personnel afin d’aider les entreprises à bénéficier d’une meilleure compréhension des compétences de leurs effectifs à l’échelle mondiale. Toutefois, les lacunes des sociétés se confirment dans ce domaine, puisqu’elles sont seulement 8 % à affirmer posséder des données exploitables et 9 % à estimer disposer d’une bonne compréhension des facteurs de talent qui permettent d’améliorer les performances dans le nouveau monde du travail.

Les résultats du rapport mondial complet sont disponibles à l’adresse suivante : http://www2.deloitte.com/lu/hc-trends-2017

Retour vers le haut | << Retour

Communiqués liés

Kioes Georges press
18/06/2018 Communiqué

Les chefs d’entreprises familiales sont encore sceptiques ...

Une large majorité des participants au sondage de Deloitte s'accorde à dire qu...

deloitte
Deloitte
07/06/2018 Carrières

Deloitte nomme neuf nouveaux partners et managing directors

La nomination de six nouveaux partners et de trois nouveaux managing directors r...

Deloitte
Xavier Turquin Deloitte ICT Spring02
24/05/2018 Communiqué

Pleins feux sur la banque numérique lors de l'ICT Spring 20...

Lors de l'édition 2018 de l'ICT Spring Summit, Deloitte Digital a présidé la ...

Deloitte
Pascal Martino
04/05/2018 Communiqué

L'hyperconnectivité à l'horizon

A l'occasion de sa célèbre conférence Horizon qui a eu lieu jeudi, Deloitte L...

Deloitte
Psaila John Press
26/04/2018 Carrières

Deloitte Luxembourg : cap sur un nouvel horizon

Deloitte Luxembourg se prépare aux changements imminents de sa gouvernance et a...

Deloitte
pascal martino ronan vander elst
18/04/2018 Communiqué

Les banques luxembourgeoises sont-elles prêtes pour le nouv...

Selon une étude approfondie de Deloitte, la pression réglementaire, environnem...

Deloitte

Il n'y a aucun résultat pour votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus